Tillabéri : Les agents de santé outillés sur la biosécurité et la gestion des déchets liés à la Covid-19

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Un atelier de formation de trois (3) jours au profit des agents de santé sur la biosécurité et la gestion des déchets liés à la Covid-19 s’est ouvert le samedi 15 janvier 2022 à Tillabéri. C’est le Secrétaire général du Ministère de la Santé publique, de la population et des affaires sociales Dr Ranaou Abaché qui a présidé la cérémonie d’ouverture, en présence de plusieurs invités.

Entrant dans le cadre de la mise en œuvre de la Composante I du projet d’appui en faveur des pays du G5 Sahel pour lutter contre la pandémie de la Covid-19, cet atelier a pour objectif, selon le Secrétaire général du Ministère de la santé, de sensibiliser les agents de santé sur les risques qu’ils encourent en étant avec les malades et les patients afin qu’ils prennent des mesures nécessaires pour se protéger et protéger les autres en prenant le soin de rassembler les déchets qui sont issus des soins et de les éliminer.

A cet effet, Dr. Ranaou Abaché a attiré l’attention des participants sur l’importance de la formation et les a exhortés à plus d’assiduité. «La gestion de la Covid-19, a-t-il expliqué, génère une production importante des déchets et cela engendre surtout une grande exposition du personnel soignant».

«Ce qui fait que dans la prise en charge de la gestion de la pandémie, le personnel de santé doit non seulement se protéger, d’où, la mise à la disposition de matériels et d’équipements nécessaires de prévention, au profit du personnel notamment, les gans, les masques et éventuellement des équipements individuels et du gel de protection devant un cas suspect », a-t-il ajouté, rappelant que la COVID est une maladie hautement contagieuse », a-t-il conclu.

Quant au Point focal du G5 Sahel, M. Mamane Saidou, il a indiqué que, la région de Tillabéri qui fait partie du fuseau centre de la force conjointe du G5 Sahel est la principale bénéficiaire de ce projet avec trois (3) communes sur les quatre (4) d’intervention à savoir Ayorou, Ouallam et Abala. «Le choix de ces communes n’est pas fortuit car le projet a pour cible les réfugiés, les personnes déplacées internes et les populations autochtones vulnérables», a-t-il notifié. «D’ores et déjà, la région de Tillabéri a bénéficié de distributions gratuites de 307 tonnes de riz, 66 tonnes de niébé, 5 tonnes d’aliments bétails, plus de 6 tonnes de semences, de divers engrais et 200 kits de petits matériels», a ajouté M. Mamane Saidou.

Le SG.A et le Maire de la Commune urbaine de Tillabéri ont, auparavant pris la parole pour souhaiter la bienvenue aux invités.

Notons que, ce projet est financé par la Banque Africaine de Développement (BAD) à hauteur de 16 millions d’UC soit environ près de 22 millions de dollars US.

Mahalmoudou Touré Maïmouna  ANP/ONEP