Tillabéri/Visite du ministre du Développement Communautaire et de l’Aménagement du Territoire : S’enquérir de l’impact des réalisations des ONG au profit des communautés bénéficiaires

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

En mission la semaine dernière dans la région de Tillabéri, le ministre du Développement Communautaire et de l’Aménagement du Territoire, M. Amani Abdou, a effectué, le mardi 22 septembre 2020, une série de visites dans plusieurs localités du département de Tillabéri. Il s’agissait pour le ministre Amani Abdou, qui était à la tête d’une délégation comprenant le Secrétaire Général de la région, la préfète du département de Tillabéri et des cadres centraux du ministère, de s’enquérir des réalisations des ONG au profit des communautés bénéficiaires.

C’est par la Case de santé du village de Sorbon Haoussa (commune de Kourtheye) que le ministre du Développement Communautaire et de l’Aménagement du Territoire a débuté  sa série de visites dans le département de Tillabéri. La case de santé de Sorbon Haoussa construite sur fonds propres de l’Etat est réhabilitée en 2017 par l’ONG Plan International à hauteur de plus de 5 millions de francs. Elle répond ainsi à l’objectif de l’amélioration de la santé des communautés bénéficiaires particulièrement les femmes et les enfants. C’est pourquoi, au cours de l’échange avec l’agent de santé sur place, le ministre Amani Abdou s’est attardé sur le niveau de fréquentation et bien d’autres aspects du fonctionnement de cette formation sanitaire.

L’étape suivante a conduit la délégation ministérielle à Sansane Haoussa pour apprécier la mise en œuvre du projet piloté toujours par Plan international et qui vise à promouvoir un cadre scolaire sans violence pour les filles dans les communes de Tillabéri et de Kourtheye. Le ministre Amani Abdou s’est réjoui de constater qu’ici, l’objectif recherché est atteint.

Au village de Tadress qui abrite le site des déplacés internes, le ministre et sa délégation ont échangé avec ces derniers qui bénéficient d’importantes actions de la part de l’Etat et des partenaires. Ces actions ont de manière significative changé leur vie, a affirmé la déléguée de ces déplacés. De la jeune fille bénéficiaire de kit de dignité à celle leader animatrice contre la COVID 19 en passant par les autres témoignages, tout laisse voir que ces actions à l’endroit de déplacés ont porté fruit. Le ministre du Développement Communautaire et de l’Aménagement du Territoire a félicité et encouragé les déplacés, tout en leur demandant de garder le cap, car la COVD 19 existe et le virus circule encore. Le ministre a exhorté l’ONG plan international de poursuivre à apporter tout le soutien à cette communauté pour la réalisation de l’objectif  de l’amélioration de leur conditions de vie.

A Daikaina, la population bénéficie de plusieurs projets de l’ONG Dimol dont le renforcement de la résilience des femmes et des jeunes face à l’extrémisme violent dans la région de Tillabéri à travers la réalisation des activités génératrices de revenus. Là aussi, le ministre du développement communautaire et de l’aménagement du territoire a tenu à féliciter l’ONG Dimol pour son accompagnement dans le cadre de la prévention et de lutte contre le mariage des enfants et les unions. C’est après la visite du bureau de l’agence Plan international Tillabéri qu’une séance de travail a regroupé la délégation ministérielle avec l’ensemble des ONG de la place intervenant dans la région. Il s’agissait de partager le bilan national et régional des interventions de ces ONG, mais aussi d’échanger avec les différents acteurs sur le rôle et les obligations des ONG, ainsi que leur accompagnement par les services techniques.

A cette occasion, le Gouverneur de la région de Tillabéri, M. Ibrahim Tidjani Katiela, a vivement loué les actions des ONG pour leurs interventions bénéfiques au profit des communautés de la région. Aussi, cette rencontre est-elle mise à profit par le gouverneur Ibrahim Tidjani Katiela pour rappeler le respect scrupuleux des consignes sécuritaires relatives au déplacement dans les zones rouges ; l’implication des services techniques dans le suivi des activités des ONG.

Pour sa part, le ministre du Développement Communautaire et de l’Aménagement du Territoire a recommandé aux ONG de respecter les textes qui régissent le secteur car des sanctions peuvent être appliquées. A l’issue de cette séance de travail, le ministre en charge du Développement Communautaire, tout en transmettant ses félicitations et ses encouragements aux ONG pour les résultats satisfaisants enregistrés dans la région, s’est dit satisfait de constater que l’objectif est atteint. M. Amani Abdou a enfin exhorté ces dernières à poursuivre leur accompagnement au profit des communautés bénéficiaires.

Dans le département de Ouallam, le ministre Amani Abdou a présidé le lancement du Projet d’accès à une éducation sûre, de qualité au profit des enfants affectés par la crise sécuritaire et la COVID-19. Avant de procéder à la pose de la 1ère pierre dudit projet,  le ministre Amani Abdou a indiqué que le lancement du projet est le point de départ d’une initiative qui vient renforcer les actions des différents acteurs humanitaires de la région de Tillabéri pour contribuer à la promotion d’une éducation sûre de qualité pour les enfants affectés par la crise sécuritaire et la pandémie à COVID 19.

 

Zakari Maman

ONEP/Tillaberi