Tournoi amical de football à Nouakchott (Mauritanie) : Le MENA affronte aujourd’hui l’Os Mambas du Mozambique

Sport
Spread the love

Sharing is caring!

Nouakchott, la capitale de la République Islamique de Mauritanie accueille un tournoi amical regroupant, en plus de l’équipe de Mauritanie (les Mourabitounes), trois (3) autres équipes nationales de football, à savoir le MENA du Niger, les Chevaliers de la Méditerranée de la Libye et l’Os Mambas de Mozambique. Ce tournoi s’inscrit dans le cadre de la préparation des matchs qualificatifs pour la CAN 2023 à Abidjan en Côte d’Ivoire. Arrivé hier en fin d’après midi, le MENA affronte aujourd’hui l’Os Mambas du Mozambique.

Conformément aux journées FIFA, les quatre fédérations des pays qui prennent part à ce tournoi se sont donnés rendez-vous à Nouakchott pour préparer leurs équipes. La délégation du MENA est arrivée à Nouakchott aux environs de 17h30 heure locale ou 16h30, heure de Niamey.

A son arrivée à l’aéroport international de Nouakchott après un détour par Istanbul en Turquie, la forte délégation nigérienne a été accueillie par les membres de la Fédération mauritanienne de football. La délégation a, aussitôt, été conduite et hébergée à l’hôtel Mauricenter de Nouakchott.

Outre les joueurs et le staff d’encadrement à la tête duquel l’entraîneur national M. Jean Michel Cavali, cette délégation qui accompagne le MENA comprend aussi des membres de la FENIFOOT ainsi que des cadres du Ministère de la Jeunesse et des sports. Dans son programme, le MENA jouera deux matchs dans ce tournoi. Le premier match ce mercredi 23 mars en début de soirée contre l’Os Mambas du Mozambique et le deuxième match le 26 face aux Chevaliers de la Méditerranée de la Libye. 

Aussitôt après leur installation, les joueurs du MENA ont, sous la conduite de l’entraîneur national Jean Michel Cavali et du staff, suivi leur premier entraînement. Les 11 joueurs qui ont quitté Niamey ont retrouvé les autres internationaux déjà sur place. Cette première sortie en matchs officiels, après les éliminatoires de la dernière CAN au Cameroun, sera très décisive pour l’entraîneur national, qui vient de rajeunir son équipe.

Lors du point de presse qu’il a animé le vendredi 18 mars dernier à Niamey, Jean Michel Cavali a réitéré sa ferme confiance à cette équipe et s’est dit très optimiste pour une autre qualification pour Abidjan, avec cette jeune équipe. L’équipe compte également des anciens aux côtés des jeunes. Aussi, la FENIFOOT et les autorités ont fortement apprécié le choix de l’entraîneur. La balle est maintenant dans le camp des jeunes joueurs pour faire preuve de maturité d’esprit pour mériter la confiance de l’encadrement et des Nigériens dans leur ensemble.

 Ali Maman(onep), Envoyé spécial