Visite de travail du ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation au Caire (Egypte) : Pour s’inspirer de l’expérience égyptienne en matière de gestion de la sécurité

Non classé

Sur invitation de son homologue égyptien, le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, M. Hamadou Adamou Souley a effectué du 2 au 7 septembre dernier, une visite d’amitié et de travail au Caire en Egypte. Au cours de cette mission effectuée en compagnie de plusieurs responsables dont le Directeur général de la Police Nationale et le Haut commandant de la Garde Nationale, le directeur général des cultes et le directeur général des ressources, le ministre a visité plusieurs structures égyptiennes de formation des forces de sécurité intérieure, des lieux de culte mais aussi pour échanger avec les autorités de tutelle afin de trouver les voies et moyens permettant de s’inspirer de la riche expérience égyptienne pour renforcer les capacités opérationnelles de nos FDS.

Ainsi le ministre Hamadou Adamou Souley a visité le centre national des forces spéciales, un centre bâti sur 78 hectares et dont la vocation est de former des hommes aguerris tant au plan national, régional et international. Au niveau de ce centre qui reçoit des stagiaires de plusieurs nationalités et qui peut dispenser des formations de formateurs, la délégation ministérielle nigérienne a reçu d’amples explications. Aussi, après l’entretien avec le responsable des lieux, le général Shérif Zouhair, et la visite guidée des locaux, la délégation s’est dite émerveillée de ce qu’elle a vu et entendu. Les échanges ont entre autres porté sur une future collaboration entre les deux pays.

Dans le même ordre d’idée, le ministre et sa délégation se sont ensuite rendus dans la journée du 4 septembre à l’académie de la police, une structure qui date de 1800 et qui forme des cadets aux officiers supérieurs. Avec ses 26 facultés et instituts, cette académie dotée d’infrastructures et d’équipements de dernière génération, peut recevoir jusqu’à 6000 apprenants. Elle accueille présentement 5 stagiaires Nigériens dans le domaine de la brigade canine. Au total, ce sont 624 policiers Nigériens et 27.000 venant des pays Africains, arabes et asiatiques qu’elle a formé à ce jour. Aussi pour mieux parler de coopération, le ministre devait continuer sa journée par une audience avec son homologue Égyptien.

C’est ainsi que le chef de la délégation nigérienne a, au cours de cette audience,  présenté la situation sécuritaire au Niger et dans le Sahel en général. Les différents efforts fournis par l’État et les Forces de Défense et de Sécurité pour contenir la menace ont ainsi été rappelé. M. Hamadou Adamou Souley devait ensuite expliquer que, sa visite s’inscrit dans le cadre d’un partage d’expérience. «C’est donc pour étudier les voies et moyens du renforcement des capacités opérationnelles de nos forces notamment la police et la garde nationale que cette délégation est venue en République Arabe d’Égypte», a t-il renchéri. Il a également loué l’état des relations entre nos deux pays avant de demander à son homologue de transmettre les salutations fraternelles du Président de la République Mohamed Bazoum au Président Al Fattah Al Sissi.

En vue de s’inspirer de l’expérience égyptienne, la délégation a également visité des endroits aussi stratégiques les uns que les autres. A cet effet, le service de santé du ministère de l’Intérieur égyptien disposant d’un hôpital d’une capacité de 650 lits, l’unité de production de tenues, mobiliers et autres équipements pour la police , la direction générale des passeports, de l’immigration et de nationalité et la direction de la sécurité publique qui est l’équivalent de la direction de la police judiciaire ont été visité par la délégation nigérienne. Des endroits tels ; la mosquée Houssen du nom du petit fils du prophète Muhammad SAW, et l’université d’EL AZHR, créée en 870 et qui a formé plus de 36 millions d’étudiants de plus de 141 nationalités et les pyramides pour découvrir le génie égyptien qui date de plusieurs millénaires ont aussi été visité par le ministre et sa délégation.

Au cours de ces visites, la place importante qu’occupe le Niger sur le plan islamique a été louée par l’imam de la grande mosquée d’El AZAHR. La délégation a par ailleurs tenu une rencontre avec le département de la coopération internationale du Ministère égyptien de l’Intérieur. Une rencontre de haut niveau entre le Haut commandant de la Garde Nationale du Niger et ce département a ainsi été initiée. De cette rencontre, il ressort que, la partie égyptienne est prête à répondre promptement à toutes les sollicitations du gouvernement Nigérien et est disponible à collaborer en matière de formation et d’échange d’informations sécuritaires sur les mouvements et alliances des groupes armés terroristes (GAT). Au terme des ces rencontres l’on peut retenir une forte volonté de collaboration entre les deux Ministères de l’Intérieur et que la République Arabe d’Égypte dispose d’infrastructures et équipements de dernière génération ainsi que du personnel qualifié pour accueillir les éléments de la police et de la Garde Nationale du Niger dans le cadre du renforcement de capacité.

Mariama Dakou

AP/MI-D