Visite de travail du Président de la République au Grand-Duché de Luxembourg : Signature du 4ème Programme Indicatif de Coopération portant sur une enveloppe budgétaire ide 144,45 millions d’euros

Politique
Spread the love

Sharing is caring!

Après avoir pris part, le mardi 18 mai dernier à Paris, au sommet sur le financement des économies africaines, le Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Mohamed Bazoum, est arrivé, hier, au Luxembourg dans le cadre d’une visite de travail à l’effet notamment de discuter des questions de coopération et de développement entre nos deux pays. Après une séance de travail, les deux délégations ont procédé à la Signature du 4ème Programme indicatif de coopération (PIC IV).

Selon un communiqué rendu public par le gouvernement luxembourgeois suite à l’accueil du Président de la République, le Premier ministre, ministre d’Etat, M. Xavier Bettel, s’est vivement réjoui d’accueillir la délégation présidentielle nigérienne en terre luxembourgeoise. « Je tiens à remercier le Président Bazoum d’avoir choisi le Grand-Duché de Luxembourg pour un de ses premiers déplacements à l’étranger, ce qui témoigne de la profonde amitié qui lie nos deux pays et de l’excellence des relations depuis plus de 30 ans – des relations fondées sur un partage de valeurs, où la dignité humaine, le respect des droits humains et la démocratie sont centraux », a noté M. Xavier Bettel.

« Le Niger étant un pays partenaire de prioritaire du Luxembourg depuis 1989, la visite de travail de la délégation de haut niveau nigérienne était par ailleurs l’occasion de signer le 4e Programme Indicatif de Coopération (PIC IV). Le nouveau PIC doté d’une enveloppe budgétaire indicative de 144,45 millions d’euros, la plus élevée octroyée jusqu’à présent à un pays partenaire de la Coopération luxembourgeoise, sera mis en œuvre pendant une période de cinq ans (2022-26) », souligne le même communiqué. .

Au cours de la cérémonie consacrée à la signature du nouveau Programme Indicatif de Coopération (PIC), le Premier ministre luxembourgeois a indiqué que ceci est « une des expressions concrètes de notre partenariat solide et basé sur la confiance ». M. Xavier Bettel a ajouté que « c’est un signe de reconnaissance et d’appui fort du Luxembourg envers le Niger et son peuple. Mais, avant tout, ce soutien doit aussi être un message d’espoir et de création de perspectives, notamment pour la jeunesse, tout en soutenant l’État nigérien à assumer ses fonctions régaliennes. Car pour le Luxembourg, investir dans la coopération, c’est investir dans le futur, dans la sécurité et dans la paix »

Comme le précise le communiqué, les interventions prévues dans ce 4ème PIC s’inscrivent dans la continuation des travaux accomplis jusqu’ici par la Coopération luxembourgeoise et la République du Niger, tout en adaptant les actions au contexte actuel et aux nouvelles approches pour une coopération plus innovante, plus inclusive et plus durable. « Le nouveau PIC a pour ambition de contribuer au développement des capacités locales, notamment par l’amélioration de la fourniture et l’accès à des services sociaux de base de qualité pour les plus vulnérables, donc l’accès à l’eau et à l’assainissement, aux soins de santé, à l’éducation. Un focus spécifique sera mis sur les femmes et les jeunes, leur intégration socioéconomique, l’accès à la formation professionnelle et au crédit étant essentiel pour leur autonomisation. Le deuxième objectif stratégique du PIC IV visera à soutenir les autorités nigériennes en termes de gouvernance, plus particulièrement dans la fourniture, de manière inclusive, des services sociaux de base et la gestion des dépenses publiques », souligne le document.

D’autre part, indique la même source, dans le but de soutenir le Niger dans sa réponse aux défis sécuritaires et humanitaires, le PIC IV visera à renforcer le triple nexus entre l’humanitaire, le développement et la paix. « Dans ce contexte le PIC comprend également un budget pluriannuel dédié à l’action humanitaire, à hauteur de 24 millions d’euros. Le PIC s’inscrit donc aussi dans l’approche globale, cohérente, et à long terme, dite des « 3D » : Développement, Diplomatie et Défense », note le communiqué.

Il importe de souligner qu’au cours de son séjour, SE. Mohamed Bazoum sera reçu en audience par le Grand-Duc de Luxembourg. Le Chef de l’Etat est accompagné du ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Hassoumi Massoudou, et du ministre des Finances, M. Ahmat Jihoud.

Assane Soumana(onep)