Visite de travail et d’amitié du Président de la République à Alger (Algerie) : Les Présidents Bazoum et Tebboune décident de l’ouverture de la frontière terrestre entre nos deux pays pour faciliter les échanges commerciaux

Politique
Spread the love

Sharing is caring!

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Mohamed Bazoum, poursuit la visite de travail et d’amitié qu’il a entamée, le lundi 12 juillet 2021, dans la capitale algérienne, sur invitation du Président algérien, SE M. Abdelmadjid Tebboune.

Hier mardi, le Président Mohamed Bazoum a eu un entretien en tête-à-tête avec son homologue algérien qui l’a reçu au Palais d’El Mouradia. Selon l’agence de presse officielle du pays hôte, l’Algérie Presse Service (APS), les échanges ont porté sur « les relations bilatérales entre l’Algérie et le Niger et les moyens de les renforcer au mieux des intérêts des deux peuples amis ».

Comme le rapporte l’APS, au cours d’un point de presse conjoint animé par les deux Chefs d’Etat, à l’issue de l’audience, le Président Tebboune a vivement remercié son homologue pour « la visite fraternelle qu’il effectue en Algérie à la tête d’une importante délégation de tous les secteurs ». «Le Président de la République a précisé que les entretiens préliminaires entre les deux parties faisaient ressortir la « totale convergence » des deux pays sur l’ensemble des points évoqués par la partie nigérienne en faveur du « renforcement de la coopération dans tous les domaines, notamment l’hydraulique, le pétrole et les échanges commerciaux »», souligne la dépêche de l’APS.

La même source souligne que les deux pays avaient convenu de « l’ouverture de la frontière pour l’exportation des produits algériens vers le Niger et l’importation des produits nigériens « et de la nécessité d’une « politique claire » concernant les Nigériens travaillant en Algérie dans divers secteurs.

Idem dans le domaine de la coopération sécuritaire, où le Président algérien a fait état d’un « total accord » entre les deux pays en la matière, soulignant l’approbation de toutes les propositions de la partie nigérienne, notamment s’agissant de la formation.

Assane Soumana(onep)