Visite des installations de la Nigelec par le Premier Ministre : Malgré la complexité de la ligne du Nigeria, SE Ouhoumoudou Mahamadou se félicite des progrès réalisés

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Premier Ministre, Chef du gouvernement a entrepris le samedi 15 mai dernier, une visite des installations de la Nigelec. A la tête d’une forte délégation comprennant notamment le ministre du pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables et les autorités régionales de  Niamey, M. Ouhoumoudou Mahamadou s’est rendu successivement à la centrale thermique 89 MW de Goudel et à celle de 100 MW de Gourou Banda, avant de présider une réunion sur l’état des lieux de la production et la fourniture du courant électrique au Niger et des investissements en cours pour pallier les problèmes de délestage. Cette série de visite fait suite aux fortes perturbations enregistrées le jour de la fête de Ramadan dans la fourniture de l’électricité à Niamey et d’autres localités du Niger.

La série de visites du Premier Ministre a commencé à Goudel où se trouve la centrale thermique de la société turque Istithmar, avec une capacité de production maximale de 88,92 MW. Sur place, M. Ouhoumoudou Mahamadou a longuement échangé avec les responsables de la société et ceux de la société nigérienne d’électricité  (Nigelec) sur la qualité et la disponibilité de l’énergie électrique et sur les éventuels problèmes techniques qui pourraient ralentir la fourniture de cette denrée essentielle pour le développement du pays. Dans la salle des machines automatisées de la centrale thermique d’Istihmar, le Premier Ministre a pu constater l’organisation professionnelle du travail et la qualité du matériel utilisé.

A Gourou Banda, seconde étape de la délégation, le Chef du gouvernement s’est rendu dans la salle des machines, avant de visiter le poste électrique 132/66/20 KVA situé sur le même site, inauguré en Avril 2017. La délégation a apprécié les améliorations apportées par cette centrale thermique dans la production locale de l’énergie électrique et dans sa distribution. Des explications sont aussi données sur l’amélioration de la production sur le site par la mise en service prévue en fin 2022, d’une centrale solaire de 30 MW et les préparatifs déjà entamés par la Nigelec pour exporter l’excédent d’énergie annoncée pour les années à venir, vers des pays de la sous-région.

Au terme de cette seconde étape, le Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou a présidé une réunion sur l’état des lieux de la production et de la fourniture en énergie électrique au Niger. Sous la conduite du directeur général de la société nigérienne d’électricité, les directeurs des pôles de l’exploitation et du développement de la Nigelec ont développé des thèmes sur la « présentation du système électrique de la zone du fleuve » et sur les « projets prévus pour renforcer l’approvisionnement en énergie électrique de la région de Niamey ». Il s’agit notamment, pour la première présentation, d’apporter des précisions sur les sources de production de l’énergie électrique, les postes sources, le réseau de distribution, la variation de la demande et le fonctionnement du système. La seconde présentation s’est penchée sur douze (12) projets innovants que la Nigelec compte mettre en œuvre pour l’autonomie en énergie électrique.

Satisfaction des

autorités

A la fin de la réunion, le Premier Ministre a exprimé sa satisfaction de constater qu’au fil des années, la réduction du temps de délestage devient une réalité. Il s’est félicité aussi de l’avance prise par le Niger, comparativement à plusieurs pays de la sous-région. « Je me rappelle de 2011 effectivement où c’était pendant des jours et des mois qu’il y avait le système de rotation des coupures. Aujourd’hui on est arrivé à une situation où c’est seulement lorsqu’on perd un des acteurs de production que ça soit la ligne du Nigeria que nous ne contrôlons pas, ou ici au niveau de Gourou Banda ou de Goudel », poursuit-il. M. Ouhoumoudou Mahamadou félicite la Société nationale d’électricité pour ses projets qui sont en cours et se dit confiant que la Nigelec sera à mesure de satisfaire la consommation locale et d’exporter l’électricité dans quelques années.

De son côté, le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables, M. Mahamane Sani Mahamadou, a souligné que les nombreux projets en cours de réalisation visent à

améliorer les capacités de production et d’approvisionnement pour toutes les régions du Niger. Il a relevé que la capacité de production a été multipliée afin de satisfaire les demandes en énergie des populations, de même que le Programme de Renaissance acte 3 du Président de la République M. Mohamed Bazoum vise à continuer sur cette lancée, en créant les conditions de l’autosuffisance énergétique du Niger. M. Mahamane Sani Mahamadou a déclaré que les perspectives sont très bonnes et que les conditions seront bientôt réunies pour que le Niger devienne à terme un pays exportateur d’énergie. « Les équipes travaillent d’arrache-pied pour s’assurer que les populations ont suffisamment d’énergie et je voudrais saisir cette occasion pour encourager la Nigelec à poursuivre ses efforts », a-t-il conclu.

De son côté, le directeur général de la Société nationale d’électricité (Nigelec) apprécie la visite du Premier Ministre, pour s’enquérir des conditions de production et de distribution de l’énergie électrique par la société et ses partenaires. Il a indiqué que la Nigelec n’a hélas aucun moyen de contrôle sur les éventuelles pannes dans la fourniture de l’électricité en provenance du Nigeria. C’est pourquoi, depuis plusieurs années, elle s’active à rehausser la capacité de production interne. M. Halid Alhassane prévoit aussi de nettes améliorations à venir dans le secteur de la production locale d’énergie électrique.

Souleymane Yahaya(onep)