Visite du Directeur Général de NIGER TELECOMS sur les différents sites de ladite Société : Près de sept (7) milliards de FCFA investis pour offrir un service de qualité à la clientèle

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le Directeur Général de la compagnie NIGER TELECOMS, Dr Abdou Harouna, a effectué hier une série de visites sur les différents sites de ladite société. Il s’agit à travers cette sortie de s’assurer du bon fonctionnement des projets qui sont déjà terminés, du niveau d’exécution de ceux qui sont en cours et du bon démarrage des projets qui viennent de débuter. Ainsi, il a visité les différents locaux de la Direction Technique avant de se rendre sur le chantier de construction d’une BTS à Hamdallaye pour apprécier le niveau d’exécution des travaux et mieux appréhender la situation.

Partout où il est passé, des différents bureaux de la Direction Technique, les complexes B et C à l’Infirmerie, le directeur général a reçu d’amples explications par les différents responsables sur leurs fonctionnements. En plus de la téléphonie mobile, Niger Télécoms est le seul détenteur de la fibre optique au Niger ; tout ce qui est de la transmission en matière de télécommunication vient de ladite compagnie pour la plupart, a confié à la presse son Directeur Général, Dr Abdou Harouna au terme de cette visite. L’un des plus gros soucis de la société Niger Télécoms, a-t-il expliqué, c’était d’être leader en internet. En effet, souligne Dr Abdou Harouna, de 17% de chiffre d’affaire en début 2017, Niger Télécoms est à ce jour à plus de 40% de chiffre d’affaire qui repose sur la DATA ; cet aspect mérite donc des investissements nécessaires.

«Au niveau de la Centrale B, nous avons un premier projet qui est focalisé sur l’augmentation de la capacité ; on est en train de passer de 10 à 80 G pour répondre à la demande très croissante sur l’internet et aussi satisfaire les opérateurs qui nous demandent des grandes capacités », a ajouté le directeur général de Niger Télécoms. Cela, a-t-il précisé, va régler pour un temps le problème d’internet au Niger et coûtera à la société un peu plus d’un milliard de FCFA. La société Niger Télécoms est également en train de travailler sur le projet sur le Wifi grand public pour permettre à la population nigérienne d’avoir accès à l’internet partout où elles sont et à moindre coût. D’autres grands projets en cours permettront même à la Société de mieux gérer et superviser ses activités, la sécurisation de ses données et aussi aux opérateurs, à des entreprises ou même des organisations internationales de venir stocker leurs données. « Notre service clientèle est un peu amélioré car nous avions installé des équipements qui permettent désormais à nos collaborateurs de bien servir les clients à travers le Call center », a-t-il souligné. En plus de l’internet, Niger télécoms est selon son premier responsable en train de faire une extension du réseau afin de donner une chance à chaque nigérien d’avoir une puce Niger télécoms.

En effet, Niger Télécoms projette selon son premier responsable de connecter à travers ce site de Hamdallaye Niamey jusqu’à Tahoua via Filingué et entre dans le cadre de la rentabilisation de la fibre optique. Pour cela, la société est en train de mettre en place 10 sites, des projets à la fin desquels Niger télécoms va couvrir à peu près 250 à 270 villages, et rentabilisé sur le plan commercial l’investissement de la fibre optique qui a été fait. Tous ces investissements qui avoisinent les 7 milliards de FCFA ont été réalisés sur fonds propres de Niger télécoms. Ainsi, de 2017 à 2020, la situation financière de l’entreprise a été nettement améliorée et passe de 24 milliards à 43 milliards de chiffres d’affaire. Sur les résultats  nets opérationnels, elle est passée de moins 10 milliards en 2016 à 3,4 milliards de FCFA en 2020, a fait savoir Dr Abdou Harouna. «La santé de l’entreprise est en train de s’améliorer ; il nous faut donc penser aux investissements ; c’est ça qui assure la continuité de service et le futur de l’entreprise», a conclu le Directeur Général de Niger

Télécoms.

Aïchatou Hamma Wakasso(onep)