Visite du Médiateur de la République à Ouagadougou : Me Ali Sirfi Maiga rend un hommage à l’Institut international de l’eau et de l’assainissement

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Répondant à une invitation de Madame le Médiateur du Faso, le Médiateur de la République, président de l’association des Médiateurs des pays membres de l’UEMOA (AMP-UEMOA), Me Ali Sirfi Maiga, séjourne  à Ouagadougou au Burkina Faso. Hier  matin, il a assisté en compagnie du Médiateur du Faso, à la cérémonie de remise de diplômes aux  étudiants de l’Institut International  d’Ingénierie de l’Eau et de l’Assainissement (2IE).

 Dans une allocution qu’il a prononcée à cette occasion, le Médiateur de la République, a évoqué l’’excellence des liens ancestraux d’amitié, d’histoire et de géographie  qui  unissent le Burkina Faso et le Niger, deux républiques sœurs d’Afrique, confrontées aux mêmes réalités et unies dans les mêmes combats, à tous les niveaux, contre l’adversité, avec le même courage et la même détermination qui font la force de nos pays, pour construire des lendemains meilleurs.

« Lorsque je vous avais saisie de la situation  des étudiants nigériens inscrits à l’Institut International d’ingénierie de l’Eau et de l’Assainissement (2IE) au Burkina Faso, confrontés à des difficultés de retrait de leurs diplômes, difficultés dues à des arriérés de paiement de frais de scolarité, je n’avais aucune appréhension quant à la suite heureuse qui nous réunit aujourd’hui, connaissant bien votre engagement sans faille dans notre lutte commune pour un monde de concertation, de compréhension, de justice et d’équité », a dit Me Ali Sirfi Maiga à l’adresse de Madame le Médiateur du Faso, tout en évoquant ses  qualités qui lui valent la considération de tous. « Vous méritez encore plus ce titre par l’acte qui a abouti au résultat qui nous réunit ce jour, acte noble par lequel vous avez tendu des bras secourables et affectueux de mère, dont le cœur n’a pu rester insensible au désarroi de ses fils et de ses filles», a souligné Me Ali Sirfi Maiga.

Parlant du Président du Faso, SE Roc Marc Christian Kaboré, il a évoqué particulièrement tous  les honneurs qu’il fait à l’AMP –UEMOA et toutes les facilités qu’il lui a accordées lors de la rencontre,  à Ouagadougou, du 30 septembre  au 4 octobre 2018, des membres de l’Association des Médiateurs des pays membres de l’UEMOA dont le thème était justement« les crises et dysfonctionnements des systèmes éducatifs » dans la sous-région, situation en passe de devenir une plaie commune des sociétés, dont le mauvais traitement peut conduire à la dérive et au désarroi.  Il a vivement remercié le directeur général de l’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Assainissement  d’avoir consenti la libération des diplômes qui fait l’objet de la présente  cérémonie.

Me Ali Sirfi Maiga a enfin indiqué que cet  institut est  vital pour nos Etats, aux prises à des aléas climatiques récurrents, mais déterminés à se battre pour leur  développement.

Par Oumarou Moussa(onep)