Visite du ministre de la Jeunesse et des Sports au bureau régional ORAD et au Centre des jeunes Yantala : S’enquérir des conditions de travail du personnel

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Poursuivant les visites qu’il a entreprises dans les services relevant de son département ministériel, le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Sekou Doro Adamou à la tête d’une forte délégation s’est rendu le vendredi dernier au Bureau Régional de l’Organisation Régionale Anti-dopage Afrique Zone II et III, et au Centre des Jeunes Yantala. Il s’est agi pour le ministre d’aller s’enquérir d’une part des conditions de travail du personnel, et d’autre part s’informer du fonctionnement des services visités.

La délégation ministérielle s’est d’abord rendue au Bureau Régional de l’Organisation Régionale Anti-dopage Afrique (ORAD) Zone II et III. A son arrivée le ministre de la Jeunesse et des Sports a été accueilli par le Secrétaire permanent de l’ORAD, M. Alio avant de visiter les locaux de ladite structure. Le ministre a reçu d’amples précisions concernant le fonctionnement de l’ORAD. Il ressort de la présentation faite par le Secrétaire permanent de l’ORAD que l’organisation comprend 10 pays à savoir le Benin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Cap vert, la Guinée Conakry, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Togo, et le Sénégal.

D’après M. Alio, ce bureau reçoit des athlètes pour les édifier sur les activités du centre ainsi que sur les produits contribuant au dopage et bannis par l’Agence mondiale Anti-dopage dont l’usage est passible des sanctions. Il a par ailleurs souligné que le centre est presque déserté depuis près de deux ans en raison de la pandémie de COVID-19 qui secoue le monde. M. Alio a aussi expliqué le mécanisme du prélèvement et d’envoi des échantillons pour analyse avant de préciser que l’ORAD est accompagnée dans ses activités par l’Agence Mondiale Anti-dopage. Le Centre est également soutenu par l’UNESCO à travers des projets ayant permis d’organiser des rencontres de sensibilisation et d’information à l’attention des sportifs, des journalistes sportifs, etc.

Après avoir suivi la présentation du Secrétaire permanent de l’ORAD, le ministre de la Jeunesse et des Sports a rassuré de son soutien dans la poursuite et la mise en œuvre des activités ladite structure.

La seconde étape de la visite a conduit la délégation ministérielle au Centre des Jeunes Yantala. Le Centre est connu pour la formation qu’il assure en vue de l’émancipation et de l’autonomisation des femmes. En effet, le centre dispense des formations en couture, en parfumerie, en cuisine à des frais de scolarité de 25.000FCFA. La durée de la formation est de trois ans. Le ministre de la Jeunesse et des Sports a été édifié sur les activités du Centre. La directrice du Centre Mme Moumouni Marthe qu’accompagnent ses proches collaborateurs a présenté les produits confectionnés par les apprenantes. Ce qui a amené le ministre Sekou Doro Adamou à exhorter la population à acheter les produits qui sont exposés au regard de leur qualité pour encourager et motiver davantage non seulement les responsables du centre, mais aussi  les élèves. Le ministre de la Jeunesse et des Sports s’est réjoui de ce que le centre est en train de faire bien que le matériel de travail est vétuste. Il a promis de trouver des solutions adéquates pour répondre aux attentes des responsables et des apprenantes.

Laouali Souleymane(onep)