Visite du ministre de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’innovation à Zinder : Echanges sur les interrelations entre les structures sous la tutelle du Ministère

Société

Le ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, M. Yahouza Sadissou, a présidé, mardi dernier à Zinder, une rencontre avec les principaux responsables du secteur de l’enseignement supérieur au niveau des établissements publics et privés autour du thème « bilan des activités académiques 2018-2019 et les perspectives  pour une bonne  rentrée  2019-2020 ».

 

Ces échanges qui dureront deux jours permettront d’aborder des questions d’interrelations entre les structures sous tutelles à savoir les Universités publiques du Niger, l’EMIG, l’ANAB, le CNOU et les CROU, l’Agence Nationale d’Assurances Qualité ANAQ-SUP, l’office du Baccalauréat du Niger et les écoles supérieures Privées.

Le  second aspect de la rencontre a trait aux grands axes de la Réforme engagée par le Gouvernement  portant notamment sur le Statut des Universités publiques du Niger, les modalités du service  des Enseignants-chercheurs et chercheurs dans les Universités, en particulier la Révision à la hausse des charges horaires et les conditions  de rémunération des copies corrigées.

Sur un autre plan, a déclaré le Ministre Yahouza Sadissou, le ‘’retard accusé par les Universités publiques pour la transmission des résultats académiques à l’ANAB crée de graves  dysfonctionnements   et induit des pertes énormes sur les maigres ressources destinées au paiement de la Bourse des étudiants. « Pour cela, nous devons impérativement trouver le mécanisme idoine pour y mettre fin définitivement  aux chevauchements», a-t-il dit.

Le Recteur de l’Université de Zinder, M. Maman Bazanfaré,  a dans son intervention dit «qu’aucun pays ne peut se développer sans s’adosser sur un enseignement supérieur et une recherche fondamentale  et appliquée de qualité. »

 

Sido Yacouba,  ANP-ONEP/Zinder