Visite du ministre nigérian de la Défense à son homologue du Niger : Des échanges fructueux dans une atmosphère fraternelle et conviviale

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

La République Fédérale du Nigeria et le Niger sont deux pays frères et amis qui partagent les mêmes cultures et traditions, mais aussi une fraternité d’armes dynamique à travers une coopération bilatérale. C’est ce qui justifie aisément la visite de courtoisie effectuée, hier matin, par le ministre nigérian de la Défense, le Général Bachir Salihi Magashi, en séjour au Niger, au Ministère de la Défense Nationale.

 

Visiblement touché par cette marque d’amitié et de fraternité, le ministre de la Défense Nationale, Pr Issoufou Katambé, a réservé un accueil empreint de chaleur à son homologue nigérian, le Général Bachir Salihi Magashi, et à la délégation qui l’accompagne. Pour la circonstance, le ministre Issoufou Katambé était entouré de ses proches collaborateurs, en l’occurrence le Secrétaire Général, le Directeur de Cabinet, le Conseiller technique et le Directeur des relations Extérieures.

Plusieurs questions d’intérêt commun ont été évoquées au cours des échanges entre les deux parties, dont notamment celle relative à la situation sécuritaire qui prévaut dans nos deux pays. Elles ont saisi l’opportunité de cette rencontre pour aborder la question de la formation des militaires dans les centres de formation des deux pays. D’autre part, la partie nigérienne a émis le souhait de rapatrier les réfugiés nigérians se trouvant au Niger, une proposition qui a été acceptée par la partie nigériane.

Les deux délégations ont enfin émis le vœu d’avoir d’autres rencontres à travers des visites de travail en vue de la mise en œuvre des propositions faites au cours de cette visite. Quant à la partie nigériane, elle  a exprimé toute sa satisfaction pour l’accueil fraternel et convivial qui lui a  été réservé. C’est ainsi que, après la traditionnelle remise des cadeaux, en guise de souvenir du Niger, par le ministre Issoufou Katambé à ses hôtes, les deux parties se sont donné rendez-vous pour une prochaine rencontre.

 

Oumakaltoum Bako, AP/MDN