Visites du Premier ministre à la Cour d’Appel de Niamey, au Conseil d’Etat et à la Cour des Comptes : Le Chef du gouvernement promet d’apporter des améliorations possibles aux conditions de travail des agents

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini, a effectué hier matin une série de visites au niveau de la Cour d’Appel de Niamey, au Conseil d’Etat et à la Cour des Compte. Cette visite du Chef du Gouvernement entre dans la dynamique visant à passer en revue les infrastructures administratives particulièrement celles judicaires. Au cours de cette visite, les responsables des institutions judicaires ont soumis au Premier ministre leurs doléances administratives et financières. SE. Brigi Rafini était accompagné dans ce déplacement par le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, M. Marou Amadou,  les ministres en charge des Finances, M. Mamadou Diop ; de l’Equipement, M. Kadi Abdoulaye et du président de la Délégation Spéciale de la Ville de Niamey, M. Mouctar Mamoudou.

 

Au niveau de la Cour d’Appel, le Premier ministre a, entre autres, visité plusieurs bureaux dont ceux du Président de ladite cour et du Greffier en chef, la salle d’audience, la bibliothèque et un bâtiment servant à renforcer celui existant. Le Chef du gouvernement a constaté les conditions dans lesquelles travaillent les membres et le personnel de cette institution judiciaire. «Les conditions de travail ne sont pas réunies mais il faut continuer à persévérer, on fera de notre mieux», a déclaré SE Brigi Rafini avant de se rendre au niveau du Conseil d’Etat et de la Cour des Comptes. A ce niveau, les deux responsables en charge de ces institutions ont vivement remercié le Premier ministre pour les efforts consentis dans l’amélioration des conditions de travail des personnels.

Dans l’ensemble, les services judiciaires souffrent de problèmes administratifs et financiers. A cela s’ajoute l’insuffisance des ressources humaines. Là également, le Chef du Gouvernement a pris bonne note des doléances qui lui ont été soumises tout en promettant de s’atteler sur ces préoccupations. «Notre objectif c’est de faire en sorte que vous soyez dans les meilleures conditions, hélas il y a des urgences à gérer, on va fouiller pour trouver les moyens», rassure le Chef du Gouvernement.

A l’issue de ces visites, le Premier ministre, a rappelé que depuis un certain temps le gouvernement a l’idée de passer en revue les infrastructures administratives particulièrement au niveau des services judicaires. «Nous avons choisi au hasard de passer à la Cour d’Appel, au Conseil d’Etat et à la Cour des Comptes. Cette visite nous a permis de voir dans quelle condition les agents, les responsables et tous ceux qui ont cette lourde mission de rendre la justice sont en train de travailler», a-t-il ajouté. Le Chef du gouvernement a saisi cette occasion pour encourager ces agents pour leur sacrifice. «Nous les avons encouragés puisque les conditions, nous le reconnaissons, ne sont pas les meilleures, elles sont vraiment à améliorer. Nous avons vraiment envie très rapidement d’apporter les correctifs et les améliorations possibles en fonction de nos ressources qui sont malheureusement modestes», a confié le Premier ministre. Par ailleurs, le Chef du gouvernement a réitéré ses félicitations aux personnels judicaires qui, selon lui, travaillent dans le silence et la dignité. «Ils savent que leur pays n’a pas suffisamment de moyens. On fait ce qu’on peut. Nous nous engageons de  continuer à améliorer leurs conditions de travail», a-t-il conclu.

 

 Mamane Abdoulaye (onep)