Zinder : Lancement des audiences foraines à Dogo commune de Mirriah

Société
Spread the love

Sharing is caring!

La Commune rurale de Dogo (département de Mirriah) à environ 30 km au Sud de Zinder a abrité, le mercredi 25 novembre dernier, la cérémonie officielle de lancement de la 3ème édition des audiences foraines organisées par la Commission nationale des droits Humains (CNDH). Cette édition est organisée avec le soutien financier de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et l’appui technique de la Chambre des notaires du Niger.

Le président de la Délégation Spéciale de Dogo, M. Ado Makama  s’est  félicité dans son intervention de la tenue de cette audience foraine qui connaitra sans nul doute un succès éclatant du fait de l’implication des autorités administratives et coutumières locales. Il a rendu un vibrant hommage à l’OIF pour avoir accordé un intérêt particulier à cette importante activité.

Pour sa part, le représentant de la Chambre des notaires du Niger, M. Wassiri Ibrahim a réitéré la disponibilité de son organisation à accompagner les partenaires dans leurs efforts de consolidation du système de l’Etat Civil au Niger pour sa modernisation afin qu’il réponde aux attentes des bénéficiaires.

Le président du Tribunal d’Instance de Mirriah a affirmé que cette audience  a suscité un engouement particulier chez les bénéficiaires car la Commune rurale de Dogo est l’une des éntités qui a le plus faible taux d’enregistrement des naissances dans la région de Zinder.

Pour M. Boubacar Amadou, représentant de la CNDH qui présidait la cérémonie inaugurale, ce ‘’projet d’audience foraine vise à contribuer et à améliorer le processus d’enregistrement des faits de l’Etat civil et des naissances dans plusieurs localités du Niger. ‘’ Cette audience foraine va toucher une quinzaine de villages de la Commune rurale de Dogo pour un total de1600 bénéficiaires pendant dix jours.

Sido Yacouba ANP-ONEP