Zinder/Lancement des audiences foraines à Dungass : Objectif : établir 3500 actes d’Etat civil dans 15 villages au profit des jeunes du département

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Préfet du département de Dungass, M. Mohamed Maraba a présidé, le lundi 20 septembre dernier, la cérémonie de lancement des audiences foraines au profit de la jeunesse. Organisées par la Commission nationale des droits humaines (CNDH), ces audiences ont pour objectif l’établissement de 3.500 actes d’Etat civil dans 15 villages de la Commune rurale de Dungass au profit des jeunes de moins de 18 ans, avec un accent particulier pour les jeunes filles en âge d’aller à l’école.

Pour le préfet de Dungass cette activité s’inscrit dans la droite ligne du Programme de Renaissance Acte 3 du Président de la République Mohamed Bazoum et qui est décliné dans la Déclaration de la Politique Générale du Gouvernement. M. Mohamed Maraba a rendu un vibrant hommage aux autorités de la 7ème République pour les bonnes œuvres accomplies à l’endroit des populations nigériennes en général et à celles du département de Dungass en particulier. Il a enfin  saisi l’occasion pour lancer un pressant appel à toute la population du département en particulier aux parents de se mobiliser pour profiter de cette opportunité en vue de faire établir des actes d’état civil à leurs enfants et leur ouvrir ainsi la voie de l’instruction.

Ces activités d’audiences foraines, faut-il le préciser, sont rendues possibles grâce au concours de plusieurs partenaires techniques et financiers dont l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), le Centre Africain Obota (CAO), l’ONG Karkara, la CNDH et l’Etat du Niger à travers le Ministère de l’Intérieur et celui de la Justice.

D’après la Mairesse de Dungass, Mme Goni Nana Mariama, les bénéficiaires de ces audiences foraines sont les enfants de moins de 18 ans et les femmes de la tranche d’âge de 18 à 65 ans. «L’acte de naissance est un droit pour tous et cela sans discrimination aucune et en tant que parents ou autorités, nous avons l’obligation de respecter et de faire respecter ce droit», a-t-elle rappelé. C’est pourquoi, Mme Goni Nana Mariama a lancé un appel à toute la population bénéficiaire de ce projet de saisir cette opportunité qui s’offre à elle pour mettre les cibles dans leur droit.

Le Chef de Canton de Dungass a également appelé ses administrés à faire établir à leurs progénitures les actes d’Etat civil.

Pour sa part, le Représentant de la CNDH, M. Mai Moussa Mamane, a dans son intervention annoncé que le partenaire financier de ces audiences foraines qui se trouve être l’OIF a décidé d’étendre ces activités dans les prochains jours aux Communes rurales de Guidimouni et de Sassoumbroum. M. Mai Moussa Mamane a rassuré les Partenaires Techniques et Financiers que l’objectif assigné à ces audiences foraines sera pleinement atteint au regard de l’engouement suscité chez les populations bénéficiaires.

Sido Yacouba ANP-ONEP Zinder