Zinder : Lancement officiel de la campagne nationale de vaccination gratuite du cheptel, édition 2019-2020 à Hamdara dans le département  de Mirriah

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

 

Le Ministre délégué auprès du Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Mohamed  Boucha  a présidé, le samedi 28 décembre dernier en fin de matinée, la cérémonie de lancement  de la campagne nationale gratuite de vaccination du cheptel Edition 2019-2020  couplée avec le Hotungo aux abords de la mare d’Idini dans la Commune rurale de Hamdara (60 km à l’Est de Zinder) dans le département de Mirriah.

A cette occasion, le Ministre Mohamed Boucha a rappelé que l’élevage au Niger est une activité pourvoyeuse d’emplois et offre également des produits nobles tels que le lait, la viande, les œufs qui contribuent à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations. Avec un cheptel évalué à plus de 48 Millions de têtes toutes espèces confondues soit en valeur près de 4.300 Milliards de FCFA, l’élevage emploie plus de 87% de la  population et 20% vivent exclusivement des activités pastorales. Il est, après les industries extractives, le second levier de l’économie nationale, a relevé Mohamed Boucha qui indique par ailleurs que ce secteur contribue à 15% au budget des ménages et 25% à la satisfaction des besoins alimentaires des populations nigériennes, contribuant de ce fait à la lutte contre la pauvreté.

Cependant, souligne le ministre Boucha, l’élevage subit les effets néfastes des changements climatiques qui réduisent les capacités de résilience des pasteurs et agro-pasteurs qui vivent dans un cercle vicieux de pauvreté et d’insécurité alimentaire dont les effets sont souvent aggravés par des politiques peu ou pas adaptées à leurs préoccupations. Pour faire à cette situation, le Président de la République, Chef de l’Etat du Niger, S.E. Issoufou Mahamadou a lancé dès 2011, la politique Agricole, dénommée, Initiative 3N, les ‘’Nigériens nourrissent les nigériens’’. «L’objectif principal de cette initiative est  que désormais, la sécheresse ne soit plus synonyme de famine au Niger», soutient le Ministre délégué à l’Elevage.

Dans le domaine de l’élevage, ces dernières années ont été marquées par des progrès significatifs à travers le programme de vaccination et de déparasitage du cheptel. « En effet, les bons résultats des campagnes de vaccination 2018/2019 avec 85% pour la PPR et 71% pour la PPCB démontrent une fois de plus la forte mobilisation de tous les acteurs concernés et cela mérite d’être salué, soutenu et entretenu», a-t-il dit. Le ministre Mohamed Boucha a également abordé la campagne pastorale 2019-2020 qui n’a pas répondu aux attentes des pasteurs avec un déficit fourrager de 11 millions de tonnes de matière sèche.

Pour y faire face et atténuer les souffrances des pasteurs pendant la période de soudure, un programme de mise en place de 35.000 tonnes d’aliment pour bétail a été élaboré. Le ministre délégué à l’Elevage a rassuré les pasteurs de la détermination du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage conformément à la mission qui a été assignée, celle de réaliser ‘’Faim zéro’’ en 2021, à porter le flambeau incandescent des espérances légitimes des éleveurs et des organisations pastorales et faire en sorte que chaque pasteur puisse jouir de son activité. Il a enfin remercié les partenaires techniques et financiers, les autorités administratives, les projets de

développement, les organisations professionnelles d’éleveurs et les syndicats du secteur de l’élevage qui accompagnent son département ministériel dans l’accomplissement de sa mission.

Auparavant, le Secrétaire Général de la Région de Zinder, M. Mamane Harou, le Maire de la Commune rurale de Hamdara sont tour à tour intervenus pour saluer cette belle initiative de vaccination gratuite du cheptel. Pour leur part, les représentants des éleveurs ont saisi l’occasion pour soumettre quelques doléances allant dans le sens de l’amélioration de leurs activités. Quant au Directeur général des Services vétérinaires, il a donné d’amples précisions sur l’importance du marquage après la vaccination.

La fin de la cérémonie a été sanctionnée par la remise des décorations au Directeur régional de l’Elevage et celui de l’Abattoir frigorifique de Zinder pour divers services rendus à ce secteur.

 

Sido Yacouba ANP-ONEP/Zinder