Déclaration de presse de l’Union des Journalistes Sportifs du Niger : L’UJSN plaide pour un soutien conséquent de l’Etat et des partenaires au profit du sport

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Bureau Exécutif National de l’Union des Journalistes Sportifs du Niger s’est réuni en session extraordinaire, le jeudi 5 Mai 2022 à l’effet de se prononcer sur la situation du sport au Niger. Ainsi, après l’analyse et l’examen de ladite situation une déclaration a rendue publique. Dans cette déclaration le Bureau Exécutif de l’UJSN a apprécié les performances des équipes nationales sportives et salué les efforts de tous les acteurs dans leur volonté à faire du sport un vecteur de développement dans notre pays. La déclaration a été lue par le Président de ladite structure M. Mahamadou Djingareye en présence des membres du Bureau de l’Union.

Relativement aux performances et prestations des équipes nationales, le Bureau Exécutif de l’UJSN a salué le parcours de l’Union Sportive de la Gendarmerie Nationale en coupe de Confédération Africaine de Football (CAF) édition 2022. De manière générale, les journalistes sportifs du Niger ont également salué les résultats enregistrés par certaines fédérations sportives nationales comme celles en charge du Taekwondo, du Football, de la Lutte, de l’Athlétisme, du Handball, du Badminton, du Sport Scolaire, du Triathlon et bien d’autres qui ont su tant bien que mal défendre les couleurs du pays malgré l’insuffisance des ressources financières.

L’UJSN a par ailleurs, saisi cette opportunité pour présenter ses condoléances au mouvement sportif national en général, et aux fédérations de Judo et de Cyclisme en particulier suite aux décès de Yacine Moussa Allassane, Moustapha Oumarou et Issaka Abdou athlètes des équipes nationales alors qu’ils préparaient des compétitions internationales. L’UJSN a également interpellé les responsables des fédérations sportives et l’Etat quant à la sécurité des sportifs, vu les conditions dans lesquelles les deux cyclistes, Moustapha Oumarou et Issaka Abdou ont perdu la vie.

Sur le volet financement du sport au Niger, le Bureau Exécutif de l’UJSN a salué l’engagement du Ministère en charge du Sport d’accompagner et de financer les fédérations sportives nationales disposant de plans d’actions. C’est pourquoi, les journalistes sportifs ont invité les responsables des différentes fédérations à se conformer à cette exigence du Ministère afin qu’elles puissent saisir cette opportunité qui leur permet d’organiser leurs activités. L’Union s’est réjouie de l’intérêt qu’accordent les autorités au sport à travers l’annonce faite par le Président de la République Mohamed Bazoum de financer les 14 clubs de la Super Ligue de Football et de rehausser l’enveloppe offerte au vainqueur de la Coupe nationale.

Dans le même ordre d’idée, l’UJSN a salué la rencontre tripartite Présidence de la République-Ministère de la Jeunesse et du Sport-Fédération Nigérienne de Football en vue de matérialiser les différents engagements visant à développer le football nigérien. L’UJSN a encouragé le Président de la République à élargir cet accompagnement au profit de toutes les fédérations sportives.

Concernant les infrastructures sportives, l’UJSN dit constater, avec amertume, l’état de délabrement accéléré du Stade Régional de Maradi, ceux de Tahoua et d’Agadez, mais aussi et surtout celui du Stade Municipal de Niamey rénové et homologué par la CAF à l’occasion de la CAN U17 et la CAN U20 organisées par le Niger, respectivement en 2015 et en 2019. L’UJSN a également déploré l’insuffisance des infrastructures sportives à tous les niveaux, toute chose qui entrave la promotion et le développement des autres disciplines sportives nationales.

C’est pourquoi, l’UJSN a invité le Ministère de la Jeunesse et du Sport à s’investir pleinement afin de rendre opérationnelle la piscine Olympique d’Etat, seul cadre approprié pour la promotion de la natation, tout en encourageant la construction d’une nouvelle piscine aux normes internationales.

Sur un tout autre plan, l’UJSN s’est indignée de la récente suspension du Stade Général Seyni Kountché de Niamey de toutes les compétitions internationales senior A CAF/FIFA en raison de sa non-conformité aux normes internationales. Cette situation contraint le Mena National à livrer ses matchs entrant dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Côte d’Ivoire 2023 sur des terrains neutres. Il est important de souligner que la suspension de notre Stade a non seulement des conséquences économiques, mais aussi et surtout sportives et sociales. Face à cette situation, l’UJSN a lancé un appel aux autorités du pays pour qu’elles engagent à court terme, les travaux de rénovation du Stade Général Seyni Kountché de Niamey, et envisager à long terme la construction d’un nouveau Stade répondant aux normes internationales.

Enfin, l’UJSN a réaffirmé son engagement et sa détermination à œuvrer pour le rayonnement du sport dans son ensemble tant sur le plan national qu’international.

 Ali Maman(onep)