3ème session ordinaire du conseil de ville de Niamey au titre de l’année 2022 : Plusieurs projets et partenariats en perspective

Non classé

Le conseil de Ville de Niamey a clos sa 3ème session ordinaire, au titre de l’année 2022, le jeudi 3 Novembre. La cérémonie de clôture qui a été présidée par le député maire et président du Conseil de Ville de Niamey, M. Oumarou Dogari Moumouni s’est déroulée en présence des députés nationaux et des autorités communales de la ville de Niamey.

Avant la clôture de ladite session, le Secrétaire général de la Ville de Niamey a procédé à la lecture du procès-verbal qui a sanctionné les 4 jours d’intenses travaux. Ce procès-verbal a ensuite été adopté par la plénière du Conseil.

Dans son discours de clôture, le député maire et président du Conseil de Ville de Niamey, M. Oumarou Dogari Moumouni a indiqué que pendant les 4 jours qu’a duré la session, les participants ont analysé toutes les thématiques inscrites à l’ordre du jour du conseil avant de les adopter et de formuler les délibérations y relatives.

Le député maire a rappelé que par rapport au point relatif au WAQF, le conseil espère établir une relation de partenariat avec la Haute Autorité de cette institution afin de concevoir, monter et exécuter des projets, à même d’être financés par ses ressources. «Il nous plait de rappeler à point nommé que, le WAQF est un outil au service du développement des collectivités territoriales du Niger», a-t-il précisé.

Pour ce qui est du point relatif aux programmes d’investissements des Arrondissements Communaux, au titre de l’année 2022, le député maire a souligné qu’une session budgétaire sera convoquée et les analyses et recommandations auxquelles ils aboutiront seront prises en considération dans l’élaboration du budget 2023.

Aussi, concernant les finances exclusives, M. Oumarou Dogari Moumouni a affirmé que le Secrétaire exécutif du SNFI a permis au conseil de découvrir l’opportunité qui s’offre à la population de tendre vers l’autonomisation des femmes et des jeunes, de promouvoir l’éducation, de réduire la pauvreté en montant des projets susceptibles d’être financés.

Le député maire a enfin affirmé, que, les résultats auxquels ils sont parvenus sont le fruit des efforts de tous les membres du Conseil de Ville de Niamey. Les membres du Conseil ont aussi formulé l’espoir que 2023 sera une année de réalisation concrète de leurs objectifs. Car, la mise en œuvre des protocoles d’entente obtenus dans le cadre des relations de coopération décentralisée avec des collectivités sœurs pointe à l’horizon, y compris le grand projet de la Ville de Niamey relatif à la mobilité urbaine qui se précise.

Rachida Abdou Ibrahim (Stagiaire)