Déclaration préliminaire de l’Observatoire de la HALCIA pour l’élection présidentielle : La HALCIA exhorte l’ensemble des acteurs politiques à respecter les dispositions de la loi électorale, notamment celles relatives à la proclamation des résultats et au contentieux électoral

Politique
Spread the love

Sharing is caring!

«Comme vous le savez, la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA) a mis en place, le mardi 16 février 2021, un observatoire pour l’élection présidentielle 2eme tour. Cet observatoire regroupe les représentants de la HALCIA, des structures de la société civile et des personnes ressources ayant des expériences et expertises avérées en matière d’observation des élections.

La création de cet observatoire tire son fondement juridique de la loi n°2016-44 du 06 décembre 2016 relative à la HALCIA qui dispose à son article 4 que celle-ci a pour attributions notamment, «d’observer et/ou faire observer les processus électoraux à toutes les étapes aux fins de conclusions et recommandations relatives aux faits de corruption constatés.». A ce titre la HALCIA a déployé 81 observateurs repartis dans 16 circonscriptions électorales couvrant les 8 régions de notre pays. Au terme de sa mission et en attendant le dépôt du rapport détaillé d’observation, l’Observatoire de la HALCIA pour l’élection présidentielle 2e tour du 21 février 2021 a fait les constatations suivantes :

– une amélioration significative de l’organisation de l’élection par rapport aux scrutins précédents ;

– des sessions de formation adaptées ont été dispensées aux membres des bureaux de vote ;

– dans certaines circonscriptions électorales, des simulations de vote ont été organisées à l’intention des membres des bureaux de vote afin de renforcer leur formation ;

– des messages de sensibilisation ont été diffusés sur les médias publics, privés et communautaires pour appeler les populations en général et les électeurs en particulier, à observer des comportements citoyens avant, pendant et après le scrutin.

La mise en œuvre de ces dispositions a eu un impact positif sur le déroulement du processus électoral. En effet, de façon générale l’Observatoire a noté que le scrutin s’est déroulé dans le calme et la sérénité. Dans la majorité des bureaux de vote visités :

– les procédures de vote ont été respectées et le matériel électoral disponible en quantité suffisante ;

– les onze (11) heures de travail des bureaux de vote ont été bien respectées ;

– tous les membres des bureaux de vote étaient présents à leurs postes ;

– les représentants des deux candidats étaient présents ;

– les centres de vote en dehors de ceux se trouvant éloignés des centres urbains, étaient sécurisés par les éléments de Forces de Défense et de Sécurité ;

– la présence d’observateurs nationaux et internationaux a été constaté ;

– la compilation des résultats s’est faite dans la transparence en présence de l’ensemble des acteurs.

A cet égard la HALCIA saisit cette opportunité pour adresser ses encouragements à l’ensemble des acteurs électoraux, en particulier à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) pour les améliorations sans cesse constatées dans l’organisation du scrutin, aux éléments des forces de défense et de sécurité pour leur professionnalisme et à la population pour la maturité dont elle a fait montre.La HALCIA exhorte l’ensemble des acteurs politiques à respecter les dispositions de la loi électorale, notamment celles relatives à la proclamation des résultats et au contentieux électoral.»

(Source : HALCIA)