Election présidentielle 1er tour et législatives du 27 décembre 2020 : La mission d’observation de WANEP Niger se félicite de la forte mobilisation des électeurs et du bon déroulement du scrutin

Politique
Spread the love

Sharing is caring!

La mission d’observateurs de WANEP – Niger, dans le cadre du scrutin de 27 décembre 2020 au Niger, a rendu public lundi dernier dans l’après-midi, une déclaration préliminaire sur le déroulement dudit scrutin. Cette déclaration a été lue par M. Moustapha Khadi, président de la Chambre de décision de la Cellule de veille EMAM et en présence des représentants de plusieurs institutions nationales et internationales, des observateurs internationaux et de l’ensemble des équipes techniques et de communication.

Dans cette déclaration la mission a, de prime abord, rappelé le contexte difficile dans lequel ces élections notamment marqué par l’insécurité et la pandémie à coronavirus, mais aussi et surtout un contexte politique marqué par la rupture de dialogue entre la classe politique. «A travers ses trois chambres, la cellule de veille électorale a pour mission de collecter des informations et d’analyser la régularité et la transparence des scrutins du Dimanche 27 décembre 2020», a expliqué M. Moustapha Khadi. Dans le cadre de cette mission c’est sont environ 350 observateurs qui ont été mobilisés par le Wanep-Niger, repartis sur l’ensemble des régions du Niger. Ces observateurs ont reçu des formations et informations sur leur mission, notamment sur l’utilisation de la grille d’observation le jour du scrutin selon une cartographie des zones à risque et tendances du système d’alerte précoce en collaboration avec les organisations de la société civile.

Dans son communiqué, la mission a salué les actions d’éducation et de sensibilisation des électeurs qui ont été faites sur toute l’ensemble du territoire conformément au cadre légal en vigueur dans le pays. «Cela a permis une meilleurs mobilisation des électeurs», souligne le WANEP. Pour ce qui est des constats, la mission a déploré la non maitrise des techniques de vote par plusieurs électeurs. La mission, d’observation de Wanep-Niger a, également, noté l’implication relativement importante des femmes dans les activités de la société. «Cependant, en dépit de ces efforts louables, le Wanep-Niger a noté que la participation politique de la femme reste à renforcer», observe le communiqué. La mission a aussi, salué l’atmosphère pacifique qui a caractérisé la campagne électorale, qui s’est déroulée globalement dans un climat de sérénité malgré quelques cas de violences physique et verbale. La mission a également salué le rôle joué par la société civile nigérienne, les médias et les Forces de défense et de sécurité dans le suivi du processus électoral au Niger, notamment la sécurité, la sensibilisation et l’information.

Relativement au déroulement des opérations de vote, la mission d’observation de Wanep-Niger a, à travers ses 350 observateurs, observé l’ouverture des bureaux de vote et le démarrage du vote. D’après les données recueillies, la mission note que environs 49,65% des bureaux de vote ont ouvert à l’heure. «Pour ce qui est du déroulement du scrutin, dans la plupart des bureaux de vote couverts par les observateurs du Wanep-Niger, l’aménagement des bureaux permettait la fluidité du vote des électeurs. Les scellés étaient correctement mis aux urnes et les électeurs ont accompli leur devoir civique suivant les procédures légales de vote», constate la mission. Ella a noté aussi la disponibilité du matériel électoral en quantité suffisante dans la plupart des bureaux de vote visités. «A l’instar de l’ouverture du scrutin, les opérations de fermeture et de dépouillement se sont déroulées dans un climat de sérénité. Tous les bureaux de vote visités lors du dépouillement ont respecté la durée légale de onze heures. Malgré les quelques dysfonctionnements constatés, la clôture et le dépouillement des scrutins se sont déroulés de manière satisfaisante», relève la déclaration. Au total la cellule a reçu 2.824 rapports remontés par les observateurs. La mission a enfin formulé des recommandations en vue de renforcer le climat de sérénité politique et social dans notre pays.

 Ali Maman(onep)