Tillabéri : Le Médiateur de la République appelle à des élections apaisées

Politique
Spread the love

Sharing is caring!

Le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maiga a conduit, le mercredi 17 février 2021 à Tillabéri, une campagne inclusive et interactive de sensibilisation sur des populations sur le thème, ‘’Médiation institutionnelle et Cohésion sociale : Quel rôle pour le Médiateur de la République ?’’.

Cette campagne est menée conformément à son rôle, ses missions et son champ de compétence, celui notamment de veiller à donner plus de souffle de vie à la paix, la quiétude sociale et la coexistence pacifique, particulièrement dans ce contexte de processus électoral en cours au Niger. Organisée en prélude au scrutin du 2ème tour de l’élection présidentielle du 21 février 2021, cette campagne de sensibilisation a pour entre autres objectifs essentiels d’identifier des pistes de promotion de la paix, de la quiétude sociale et de la symbiose; de préparer les esprits à accepter pour vrais les résultats sortis des urnes ; de promouvoir les comportements exemplaires de tous, avant, pendant et après les opérations de vote et enfin d’appeler à la tolérance, au pardon et à la coexistence pacifique.

Dans son discours, le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maiga a rappelé que ‘’l’ambiance électorale que vit actuellement notre pays est source à la fois d’espérance légitime et aussi d’inquiétude justifiée’’. Cette campagne est, selon le Médiateur de la République, multidimensionnelle et nécessite la mise en commun de toutes les compétences, toutes les énergies et de toutes les volontés constructives, dans un élan national de patriotisme et de sacrifice de soi, pour que ‘’vive et prospère la nation, forte et fière de s’affirmer et de ménager la place qui lui revient dans le concert des nations’’ a indiqué Me Ali Sirfi. «Il nous importe donc, tous d’avoir à présent une pleine conscience de notre héritage culturel, de notre rôle social éminent et de l’impérieuse nécessité d’une culture collective de la paix, dans la communion des cœurs, des esprits, pour l’avènement de la sécurité, de la justice, de l’entente et de la fraternité sans lesquelles la construction d’une cohésion sociale véritable serait illusoire», a-t-il poursuivi.

Pour cela, ‘’nous devons le faire et nous pouvons le faire, parce que nous avons la grande responsabilité de le réaliser, parce que nous avons la capacité matérielle et intellectuelle de le faire, afin qu’ausortir de ce scrutin, nous soyons fiers de montrer à la face du monde que le Niger est un maillon sûr d’une véritable culture de la démocratie pour la promotion du juste, pour la promotion de la paix, de la justice dans un environnement sain, uni, prospère et juste’’ a conclu Me Ali Sirfi Maiga.

 (ANP)