3ème session ordinaire du comité national de pilotage du PIMELAN : Le Ministère de l’Elevage plaide pour l’accélération du financement des sous-projets

Société

Les travaux de la 3ème session du Projet intégré de modernisation de l’élevage et de l’agriculture au Niger (PIMELAN) se sont déroulés le vendredi 31 décembre 2021 à Niamey. En plus des membres de la coordination nationale du PIMELAN, les chercheurs et collaborateurs seniors du Projet ont pris part à la cérémonie officielle d’ouverture des travaux présidée par le Secrétaire général du Ministère de l’Elevage, président du comité national de pilotage, M. Diamoitou Guessibo Boukari. Cette session intervient un an après le début de la mise en œuvre du plan de travail et du budget annuel (PTBA) 2021 qui enregistre un taux d’exécution financière de 58%.

A l’ouverture officielle des travaux, le Secrétaire général du Ministère de l’Elevage a expliqué que les sessions du comité de pilotage du PIMELAN sont des moments importants pour traduire en actes concrets les activités qui doivent concourir à l’atteinte des résultats du projet. M. Diamoitou Guessibo Boukari a ensuite invité les membres du comité et les structures de mise en œuvre «à plus de sacrifice et d’abnégation afin que le projet puisse véritablement contribuer à la transformation du monde rural». Il a rappelé le taux d’exécution financière atteint par le PTBA 2021 et s’est réjoui des perspectives qu’offre le nouveau PTBA 2022 aux bénéficiaires. Pour les responsables du PIMELAN, 2022 sera une année charnière dans l’exécution du projet et permettra ainsi de confirmer sa «réussite incontestable».

M. Diamoitou Guessibo Boukari a félicité et remercié la coordination du Projet intégré de modernisation de l’élevage et de l’agriculture au Niger (PIMELAN) pour ce bond «hautement appréciable» dans la mise en œuvre des activités. Mais pour autant, a-t-il déclaré, l’équipe du projet doit redoubler d’efforts et accélérer le financement des sous-projets. «Du reste, les acteurs des chaines de valeur agricole pour qui le projet a été négocié et financé vous attendent, et les membres du comité de pilotage vous observent. C’est à ce prix que vous allez mériter la confiance des partenaires en améliorant le rythme de mobilisation des financements des sous projets et de décaissement du projet» a poursuivi le Secrétaire général du Ministère de l’Elevage.

Les travaux de la 3ème  session du comité national de pilotage du PIMELAN ont permis aux membres du comité national de pilotage de se pencher sur l’examen et l’approbation du bilan de mise en œuvre du PTBA 2021 et la mise en œuvre de celui de 2022. Le premier dont la mise en œuvre est intervenue au cours de l’année écoulée, a permis aux parties prenantes d’accorder leurs efforts et leurs réflexions en faveur de la transformation du monde rural. Concrètement, il a permis de réaliser plusieurs études qui ont porté sur le mécanisme de gestion des plaintes et des doléances, la stratégie de communication et son plan d’action, la stratégie genre et ciblage des bénéficiaires, le manuel sur le mécanisme de partage de risque et celui sur les maladies prioritaires du bétail et la pathologie cameline.

Le coordonnateur national du PIMELAN, M. Ali Moha, a précisé que le PILEMAN, de par sa nature de projet de modernisation de l’élevage et de l’agriculture, constitue en lui-même un grand défi qui est à la portée des acteurs de mise en œuvre. Il a exprimé son optimisme sur un relèvement conséquent du taux d’exécution financière du PIMELAN en 2022 puisque, a-t-il ajouté,  tous les outils de gestion et d’exécution de l’ensemble des composantes sont mis en place et sont opérationnels. Selon M. Ali Moha, l’année 2022 qui a un PTBA de plus de 20 milliards FCFA toutes sources confondues, permet au PIMELAN de «répondre à autant d’enthousiasme et d’attentes des populations cibles notamment en matière de financement de sous projets».

Le Projet intégré de modernisation de l’élevage et de l’agriculture au Niger (PIMELAN) est un projet financé sur un crédit IDA de la Banque Mondiale. Il a pour objectif de développement «d’augmenter la productivité agricole et l’accès aux marchés des produits agroalimentaires dans les régions d’intervention du projet». Avec son budget conséquent, le PTBA 2022 ouvre de réelles opportunités pour le PIMELAN en termes de financement des sous-projets et leur mise en œuvre, de réalisation d’études devant servir d’outils d’aide à la décision aux ministères et institutions partenaires du projet et d’appui-conseil adapté aux besoins des promoteurs des sous projets. Il permettra aussi d’appuyer la mise en œuvre du programme national de vaccination du cheptel et de mettre en place le fonds de garantie au niveau des gestionnaires de garantie.

Le PIMELAN a été approuvé par le Conseil d’Administration de l’IDA le 20 juin 2019 et sa mise en vigueur est intervenue à partir du 29 juillet 2020. Le premier appel à proposition de sous projets a permis d’enregistrer plus de 7.000 demandes de financement sur les deux guichets et le processus de traitement des dossiers est actuellement au stade d’assurance qualité.

 Souleymane Yahaya(onep)