Au cabinet du Président de la République : Le Chef de l’Etat reçoit la Chef des opérations de la Banque mondiale au Niger et un Envoyé spécial du Président du Conseil Souverain de la Transition du Soudan

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

Dans l’après-midi du vendredi 25 février 2022, le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Mohamed Bazoum a reçu en audience la Responsable des Opérations de la Banque Mondiale au Niger, Mme Joël Dehasse, en fin de mission au Niger. A l’issue de cette audience Mme Joëlle Dehasse a déclaré avoir été reçue par le Président de la République dans le cadre des relations, qui sont fortes et bonnes, entre son institution et le Niger. En fin de mission au Niger, Mme Joëlle Dehasse est allée remercier le Chef de l’Etat pour la bonne collaboration et pour toutes les facilités dont elle a bénéficié pendant son séjour à Niamey. Elle a rappelé qu’elle est arrivée au Niger en 2018 et a œuvré pour le renforcement des liens qui existent entre le Niger et la Banque Mondiale. «Ces relations, explique-t-elle, ont permis d’accroitre conséquemment le portefeuille de la Banque Mondiale au Niger pendant ces trois ans et demi». La Cheffe des opérations de la Banque mondiale au Niger s’est réjouie d’avoir contribué à l’amélioration et au renforcement de ces relations, mais aussi d’avoir travaillé dans un pays accueillant et ouvert. Elle dit avoir de beaux souvenirs du Niger où elle a réussi à faire des connaissances, des amis et travaillé avec des collègues très actifs et déterminés. «Je garde aussi le souvenir d’un pays stable, avec des institutions qui sont opérationnelles, ce qui a permis au Niger de continuer sur le chemin d’engagement sur différents défis», a-t-elle ajouté. Mme Joëlle Dehasse quitte ainsi le Niger pour le Panama (en Amérique Centrale) plus précisément au niveau de la direction de l’Amérique Centrale et de la République Dominicaine.

Au titre de la 2ème audience, le Chef de l’Etat a reçu une délégation soudanaise conduite par M. Ibrahim Gabir Ibrahim, Envoyé spécial du Président du Conseil Souverain de la Transition du Soudan. A sa sortie de cette entrevue, l’Envoyé spécial a souligné avoir transmis au Président de la République le message dont il est porteur. Il a précisé avoir saisi cette opportunité pour échanger avec le Président de la République sur les questions sécuritaires, notamment en ce qui concerne le terrorisme dans le Sahel. M. Ibrahim Gabir Ibrahim a déclaré avoir eu la même identité de vues et la même lecture de cette situation avec le Président de la République. «Les liens de coopération et d’amitié entre les deux pays frères ont été également au centre des échanges», a-t-il notifié.

Ali Maman(onep)