Campagne de chirurgie de cataracte au profit des personnes âgées dans la région de Dosso : Objectif : consulter 3000 personnes et en opérer 500

Société
Spread the love

Sharing is caring!

A l’instar de la communauté internationale, le Niger a célébré, le vendredi 1er octobre, la journée mondiale des personnes âgées. En marge de cette journée, le ministère de la Santé publique, de la population et des affaires sociales en collaboration avec le programme national de santé oculaire et la Banque Islamique de développement (BID) ont décidé d’organiser au centre hospitalier régional de Dosso une campagne de chirurgie de la cataracte au profit des personnes âgées.

L’objectif de cette opération, selon le médecin-chef du service d’ophtalmologie du centre hospitalier régional de Dosso, Dr Almou Ibrahim, est d’opérer 500 malades et consulter au moins 2.500 à 3.000 personnes âgées qui souffrent de diverses pathologies oculaires.

Les personnes âgées ont répondu au rendez-vous de ce vendredi 1er octobre. Les campagnes de chirurgie de cataracte se déroulent depuis plus de huit ans dans la région de Dosso, a souligné le médecin-chef du service d’ophtalmologie du centre hospitalier régional de Dosso. Selon Dr Almou Ibrahim, le mode d’organisation est toujours le même. Il s’agit d’abord, a-t-il précisé, de la mobilisation sociale à travers les radios et les relais communautaires afin que les populations soient informées de l’organisation de la campagne de chirurgie au niveau du CHR de Dosso. Après la mobilisation sociale, vient le jour J, c’est-à-dire l’organisation interne. Pour cela, le CHR a son propre matériel et est appuyé par le matériel du programme national de santé oculaire. Après avoir identifié les malades qui doivent être opérés, l’étape suivante consiste à traiter les malades.

Au cours donc de la présente campagne qui durera six jours, 500 personnes doivent être opérées. L’équipe engagée dans cette opération est composée de 4 chirurgiens  qui seront appuyés par 6 techniciens supérieurs d’ophtalmologie, 2 infirmiers et 2 manœuvres. Le médecin chef du service d’ophtalmologie du CHR de Dosso Dr Almou Ibrahim estime qu’en 6 jours 500 malades pourront être opérés  sinon plus s’ils répondent tous au rendez-vous. Avant même le démarrage de l’opération, 2.500 malades ont été enregistrés. 

Dr Almou Ibrahim demande l’Etat et aux partenaires de continuer à appuyer ce genre d’initiative. Les campagnes de chirurgie foraines permettent de rapprocher les populations du service de santé. Il a de ce fait estimé que c’est une bonne façon de répartir les ressources du pays en faisant déplacer les spécialistes vers les populations pour les faire opérer contribuant ainsi à réduire la cécité.

Mahamane Amadou  ANP-ONEP/Dosso