Célébration du 62ème anniversaire de la fête Nationale de la République du Tchad : ‘’Les relations bilatérales entre le Niger et le Tchad remontent à la nuit des temps et se solidifient’’, déclare le diplomate tchadien

Société

A l’occasion de la célébration du 62ème anniversaire de la fête Nationale de la République du Tchad,  l’ambassadeur  du Tchad  au Niger, SE. Ousmane Sougui Koko  a offert une réception, le jeudi 11 Août 2022 à Niamey. Plusieurs responsables des institutions de la République, des membres du gouvernement, ainsi que plusieurs  diplomates accrédités dans notre pays et la communauté tchadienne vivant au Niger ont pris part à la cérémonie commémorative  dans la joie et la convivialité.

C’est avec les hymnes nationaux de la République du Niger et celle du Tchad, que la cérémonie a débuté. Dans l’allocution qu’il prononcée,  l’ambassadeur du Tchad  au Niger a rappelé que son pays en tant que pays laïc, a été proclamé République en 1958. Il accéda à son indépendance, le 11 Août 1960, sous NGARTA TOMBALBAYE. Le Tchad a connu jusqu’à la mort brutale du Maréchal du Tchad IDRISS DEBY ITNO, le 20 Avril 2021, cinq (5) Présidents de la République.  «  Cette mort tragique au front des suites des attaques des groupes armés venus de la Libye, créant un vide juridique consécutif au désistement officiel du Président de l’Assemblée Nationale, a conduit le Conseil Militaire de Transition, dirigé par le Général d’Armée MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO a assuré le bon fonctionnement des Institutions Républicaines et préserver la paix », a affirmé le diplomate tchadien.

 SE. Ousmane Sougui Kokoa a par ailleurs souligné l’importance de  cette  fête de la République du Tchad. «  En effet, pour le Tchad, le  11 Août est une date qui  rappelle, les multiples sacrifices consentis par nos héros pour cette accession à la Souveraineté Internationale tant, les défis à relever demeurent encore présents surtout, en cette période de transition où, les autorités s’évertuent pour la refonte d’un Tchad juste et équitable à travers l’organisation d’un Dialogue National Inclusif et Souverain. L’organisation de cet dialogue constitue une priorité pour les autorités de transition au rang desquelles, le Président du Conseil Militaire de Transition, le Général d’Armée MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO », a-t-il précisé.

SE. Ousmane Sougui Koko  devait par la suite relever que le Tchad est  membre fondateur  de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), devenue Union Africaine (UA) ; CEN-SAD, ainsi que plusieurs autres Organisations Internationales, Régionales et sous-Régionales. « Depuis la mort brutale du Feu Maréchal IDRISS DEBY ITNO, le Tchad, acteur majeur de la sécurité sous-régionale, n’a pas dérogé à ses engagements internationaux en faveur de la lutte contre le terrorisme, le maintien de la paix et de la sécurité au Sahel et partout ailleurs », a-t-il rappelé.

Par ailleurs,  l’ambassadeur  du Tchad  au Niger a indiqué que le contexte politique, social et culturel du Tchad a connu des mutations durant ces dernières années. Sur le plan politique, les autorités de transition conjuguent leurs efforts pour relever les défis liés à cette période par la mise sur pied d’abord, de tous les organes transitionnels (Gouvernement de Transition, Conseil National de Transition). «  La décrispation du climat politique, les consultations avec les différentes classes politiques et l’ensemble de la société civile. De même que l’ouverture, le 13 Mars 2022, sous la médiation du  Qatar, des pourparlers de Doha. Ces pourparlers conduits par le ministre des Affaires Etrangères du Tchad, l’Ambassadeur CHERIF MAHAMAT ZENE ont débouché sur la signature, le 08 Août 2022, en présence des Représentants de l’UA, de l’OIF, de l’OCI, des Nations Unies, et bien d’autres à   un accord de paix pour la participation des 43 mouvements  politico militaires au Dialogue National Inclusif et Souverain du 20 Août 2022 » s’est réjoui SE. Ousmane Sougui Koko.

Sur le plan social,  la volonté et l’engagement des autorités de transition pour un retour à l’ordre constitutionnel, dans un délai de dix huit (18) mois, ont été clairement précisés dès le début de cette période, entrainant de facto les appuis de l’Union Africaine, de l’Union Européenne, du G5 Sahel, de la France, des Etats-Unis d’Amérique et de bien d’autres puissances étrangères.

Sur le plan de la coopération, le diplomate Tchadien a précisé  que le Tchad entretient de bonnes relations de coopération  avec le Niger dans  plusieurs domaines. Il s’agit de l’éducation, la Santé, la Science, les échanges commerciaux, la Sécurité et la lutte contre les menaces transnationales, le Transport, le Pétrole, les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication etc.

«  Ces relations bilatérales remontent à la nuit des temps et se solidifient comme en témoigne, les dernières visites officielles de quarante huit (48) heures à N’Djamena, de S.E. Mohamed Bazoum, Président de la République du Niger. Une visite de travail et d’amitié au cours de laquelle, plusieurs accords de coopération ont été signés dont le plus marquant est relatif à la sécurité », a conclu le diplomate tchadien.

 Yacine Hassane(onep)