Cérémonie d’ouverture de la Convention Nationale des Femmes UEEPN: Des prières pour la paix et un engagement pour la coexistence pacifique

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le vendredi 2 Juillet s’est tenue à l’église Boukoki 2, la cérémonie d’ouverture de la Convention Nationale des Femmes organisée à l’honneur des femmes Chrétiennes du Niger par l’Union des Eglises Evangéliques et Protestantes du Niger (UEEPN). Cet évènement a lieu chaque année pour la prière, l’écoute de la parole de Dieu et de l’enseignement des femmes chrétiennes encadrées par des personnes agueries. Cette convention qui va durer 4 jours a été présidée par le maire de la commune Niamey 2, M. Naffiou Dan Dodo sous le thème : «Tenons-nous prêts car, nous ne savons ni l’heure ni le jour», avec comme invités des grands pasteurs et révérends de Niamey et les principaux invités, notamment les femmes chrétiennes des régions du Niger qui ont répondu massivement présent.

L’évènement a commencé avec de l’animation particulièrement des chants et danses des femmes des différentes régions dirigées par Mme Jimma Lawali.

L’un des intervenants M. Naffiou Dan Dodo s’est réjoui de la tenue de ces assises car, a-t-il dit, les plus hautes autorités du pays dont le Président Mohamed Bazoum accordent du prix à la coexistence pacifique entre les communautés et au sein desdites communautés ainsi que entre les religions. Il a rappelé que le Révérend Barajé et le Check  de Tchiota étaient récemment à Maradi pour animer un forum sur le thème ’’Do Not Harm’’ c’est-à-dire “ne pas nuire”. M. Naffiou  Dan Dodo  a invité les participants aux assises à avoir à l’esprit la situation sociale et économique de notre pays pour faire des recommandations qui vont aider l’exécutif à prendre des décisions salutaires.

Quant à la présidentes des femmes chrétiennes, Mme Joël Rahila, elle a souligné l’importance du thème du jour qui est «Tenons-nous prêts car, nous ne savons ni l’heure ni le jour du retour du christ». Elle a tenu également à ce que l’assemblée observe une minute de silence pour les sœurs qui ont été rappelées avant de prier pour que le Seigneur protège la Convention. Des prières ont été dites pour le bon déroulement de cet évènement par le Révèrent Barajé et le Pasteur Sani Nomaou de la même église.

Certaines personnalités dont, M. Amadou Sidibé, M. Shérif Sako, l’honorable Professeur Sanoussi et le directeur des affaires chrétiennes, M. Bishop Kimsso Boureima ont pris aussi la parole pour féliciter les femmes.

Abdoulaye Rabiou Dan Sono (Stagiaire)