Comité des Nations Unies pour la protection des droits de tous les travailleurs migrants et les membres de leurs familles : Notre compatriote Oumaria Mamane réélu pour un mandat de 4 ans

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Notre compatriote M. Oumaria Mamane, actuellement Conseiller principal du Premier ministre, ancien président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés Fondamentales (CNDHLF, institution constitutionnelle) a été brillamment réélu au poste d’Expert des Nations Unies, membre du Comité pour la protection des droits de tous les travailleurs migrants et les membres de leurs familles (CMW). Cette réélection a eu lieu, mardi 29 juin dernier, à New York (Etats-Unis), au siège des Nations-Unies, lors de la 10è réunion des Etats Parties.

Le CMW est un des organes de traités des Nations Unies chargé de veiller au respect des dispositions de la Convention des Nations Unies pour la protection des droits des travailleurs migrants et des membres de leurs familles.

Notre compatriote a été réélu, au nom du Niger par 50 voix sur 52 pour un mandat de 4 ans. Outre l’expertise et l’expérience avérées du candidat Oumaria sur les questions relatives à la promotion et à la protection des droits humains, cette brillante réélection est également à mettre à l’actif de la diplomatie nigérienne en général, et de l’équipe de la Mission Permanente du Niger à New York, de celle de la Mission Permanente du Niger à Genève et de l’administration centrale du

Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération, en particulier. Elle démontre une fois de plus que la voix du Niger compte dans toutes les enceintes internationales.

Bien qu’étant élu au nom du Niger, M. Oumaria va siéger en tant qu’Expert indépendant. Ce sont les principes des Nations Unies qui l’imposent afin de garantir l’efficacité de l’action qu’il va mener au sein du Comité.

Par Assane Soumana(onep)