Dosso : Les acteurs de l’Initiative 3N élaborent le plan d’actions 2021-2025

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Dosso abrite depuis le lundi 16 août un atelier de développement des programmes opérationnels des ministères et institutions dans le cadre du processus d’élaboration des plans d’actions 2021-2025 de l’Initiative 3N (les nigériens nourrissent les nigériens). Il s’agit en fait d’une retraite pour le Haut-Commissariat à l’Initiative 3N et ses partenaires.

Cet atelier qui durera cinq jours est organisé par le Haut-Commissariat à l’initiative 3N et le Projet de Contrat de Réforme Sectorielle pour la Sécurité alimentaire et Nutritionnelle et Développement Agricole Durable (SANAD) sur financement de l’union Européenne. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le conseiller technique au Haut-Commissariat à l’Initiative 3N M Idrissa Chipkaou assurant l’intérim du Secrétaire général de l’Initiative 3N.

L’Initiative 3N, a souligné M. Idrissa Chipkaou, est mise en œuvre par des institutions qui sont les maîtres d’ouvrages de l’initiative tels que les ministères de l’Agriculture, de l’Elevage, de l’Environnement, du Commerce, le Haut Commissariat étant le coordonnateur pour suivre, évaluer et impulser des réformes.

Parlant de l’enjeu de l’Initiative 3N pour développer les axes stratégiques, M. Idrissa Chipkaou a précisé que c’est à travers ses différences actions que l’Initiative 3N arrive à améliorer toutes ses interventions. «Nous sommes au niveau du pilotage mais les acteurs principaux maîtres d’ouvrages sont représentés par les ministères et certaines institutions telles que le Dispositif national de prévention de gestion  des crises alimentaires», a indiqué le conseiller technique du Haut Commissaire à l’Initiative 3N. Tous ces principaux acteurs, a-t-il, notifié réfléchissent sur les voies et moyens pour l’amélioration de toutes les actions qu’ils entreprennent dans le cadre de l’Initiative 3N.

Mahamane Amadou  ANP-ONEP/Dosso