Fin de la 68ème session du comité des ministres de l’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) : Le comité des ministres a adopté plusieurs points dont l’adhésion du Rwanda et un nouveau plan de services et d’équipements

Société

Les travaux de la 68ème session du comité des ministres des pays membres de l’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) ont pris fin, le 29 juillet dernier à Niamey, avec l’adoption d’un nouveau plan de services et d’équipements (PSE) pour la période 2023-2027 pour un montant total de plus de 264 milliards de francs CFA.

Au terme des travaux, le comité a adopté un certain nombre de décisions à travers un communiqué final lu par le président du conseil d’administration, M. Jean Lamy.

Au titre de la demande de l’adhésion du Rwanda à l’ASECNA, le comité a entériné cette adhésion pour compter du 1er janvier 2024, a indiqué le communiqué. À cet effet, les États membres de cette organisation se sont réjouis de son élargissement qui constitue un nouveau jalon dans le processus de l’Union Africaine qui consiste à l’aboutissement d’un marché unique du transport en Afrique, en particulier le transport aérien avec le projet du ciel unique pour l’Afrique (CUPA) porté par l’agence.

Dans le cadre des services et équipements de l’ASECNA, le comité a adopté le nouveau plan de services et d’équipements (PSE) pour la période 2023-2027 dont le montant total est de 264.182.000.000 de francs CFA. Le communiqué précise que le  PSE, arrimé au plan mondial de la navigation aérienne, permettra la consolidation des acquis et des besoins prioritaires des usagers de l’air dans l’espace ASECNA, ainsi que la mise en œuvre des grands projets prioritaires de l’agence.

S’agissant de la revalorisation des redevances aéronautiques, le communiqué souligne que le comité a adopté une résolution portant sur la revalorisation et l’harmonisation qui n’ont connu qu’une seule augmentation sur les 20 dernières années en dépit des exigences des clients et des États membres en terme d’amélioration de la qualité du service qui implique des dépenses importantes d’investissement. Par ailleurs,le communiqué souligne que le comité a décidé d’augmenter à compter du 1er janvier 2023 de 5% les redevances de survols et de 3% les redevances de balisages.

Concernant le projet de l’Union Africaine sur le marché unique du transport aérien en Afrique, le Comité  des ministres des pays membres de l’organisation a encouragé les pays qui ne l’ont pas encore fait  à y adhérer.

Par rapport à la gouvernance de l’Agence, le Comité a décidé d’adopter une mise à jour de l’annexe V relative aux statuts suite au processus engagé par le Conseil des ministres, il y a de cela un an.

En définitive, il ressort du communiqué qu’à l’issue de la réunion, les ministres des pays membres de l’ASECNA ont été reçus par le Président de la République du Niger, Chef de l’État, SE. Mohamed Bazoum  qui, a d’ailleurs souligné l’importance de l’Agence comme modèle d’intégration  de la Région. Le Chef de l’Etat a notifié aux ministres des pays membres de l’organisation que l’adhésion du Rwanda est un témoignage  suffisant de crédibilité pour l’Agence.

Oumar Issoufou(onep)