Niamey/Médias : «La désinformation, le multimédia, les réseaux sociaux et la viabilité des médias», thème d’un atelier au profit des journalistes de trois régions

Société
Spread the love

Sharing is caring!

L’Ambassade des Etats-Unis au Niger en collaboration avec l’Association des Professionnelles Africaines de la Communication (APAC), Section du Niger a procédé au lancement, le lundi 3 janvier 2022 au Centre culturel américain, des ateliers de formation des journalistes et communicateurs des 8 régions du Niger, sous le thème, «la désinformation, le multimédia, les réseaux sociaux et la viabilité des médias». Cette première phase qui durera eux (2) jours a regroupé les journalistes de Dosso, Maradi et Tillabéri.

«Le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) se réjouit d’être associé à cette cérémonie de lancement des ateliers de formation des journalistes et communicateurs des 8 régions», a affirmé, le Représentant du président du CSC, M. Ismael Salaou, lors de l’ouverture des travaux.

 «D’abord parce que cette activité participe à la professionnalisation des journalistes, une des attributions du CSC et ensuite parce que les thématiques retenues et qui seront développées par les experts venus des Etats-Unis d’Amérique portent sur des sujets de préoccupation au niveau de la presse nigérienne», a-t-il ajouté. En effet, la désinformation, le multimédia, les réseaux sociaux et la viabilité des médias sont une préoccupation majeure au niveau de la presse nationale. «C’est dire que le renforcement des capacités des journalistes et communicateurs à ce sujet nous parait opportun et pertinent parce que touchant du doigt les principaux défis auxquels fait face la presse nigérienne», a ajouté M. Isamel Salaou.

Il a enfin remercié l’Ambassade des Etats-Unis au Niger pour ses multiples appuis à la presse nigérienne, les confrères américains de l’Université du Missouri qui ont effectué le déplacement de Niamey ainsi que APAC Niger pour ses innombrables initiatives en faveur de la presse.

La Présidente d’APAC-Niger, Mme Amina Niandou a formulé le vœu qu’au delà  de ces formations de deux jours, «qu’un programme formel puisse être établi avec l’Université de Missouri à travers son école de journalisme, pour que des journalistes hommes et femmes nigériens puissent aller se former, se spécialiser parce que la spécialisation est également un des défis des médias nigériens aujourd’hui».

Le Directeur de la diplomatie publique à l’ambassade des USA au Niger, M. Stephen E. Dreikorn a auparavant pris la parole pour indiquer que, cette formation est initiée en raison des défis auxquels les journalistes sont confrontés, dû à l’avancement rapide du journalisme et de son importance pour une démocratie saine et efficace. «Nous le faisons également parce que le Gouvernement des Etats-Unis d’Amérique est déterminé à soutenir un journalisme responsable», a-t-il ajouté. «Nous croyons que la création d’un corps de presse solide et digne de confiance est un élément essentiel de notre partenariat bilatéral, alors que nous travaillons avec nos partenaires nigériens pour promouvoir le développement économique et la sécurité, nous mettons également l’accent sur le renforcement de la presse à travers la formation et d’autres programmes» a, relevé M. Stephen E. Dreikorn.

Mahalmoudou Touré Maïmouna ANP/ONEP -Tillabéri