Niamey/Syndicalisme : 2ème congrès ordinaire du Syndicat national des ouvriers des bâtiments et de l’habitat du Niger

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le syndicat national des ouvriers des bâtiments et de l’habitat du Niger (SYNOBATH) a organisé le 22 janvier à Niamey, son 2ème congrès ordinaire placé sous le thème «la valorisation de la profession de l’ouvrier du bâtiment». C’est le secrétaire général adjoint du Ministère de l’Urbanisme et du Logement, M. Soumana Annoure qui a présidé l’ouverture des travaux en présence du secrétaire général de la CDTN, M. Idrissa Djibrilla, du secrétaire général du SYNOBATH et des invités.

A l’ouverture des travaux, le secrétaire général adjoint du Ministère de l’Urbanisme et du Logement a adressé ses vives félicitations au Bureau Exécutif National du SYNOBATH pour avoir tenu la présente instance conformément aux textes fondamentaux qui régissent le syndicat. M. Soumana Annoure a noté que ces assises permettront de faire une analyse des perspectives qui s’offrent à cette structure dans les différents programmes et projets couvrant cette branche d’activités qui est d’un apport inestimable dans l’économie du pays. «Le choix de ce thème démontre la détermination et l’attachement à valoriser cette profession dans un pays où les plus hautes autorités font de la construction d’infrastructures l’un des principaux axes du développement économique du Niger», a-t-il souligné. Le secrétaire général adjoint du Ministère de l’Urbanisme et du Logement a ensuite précisé que ce choix traduit, l’option d’apporter plus efficacement une précieuse contribution dans les actions de développement du pays. M. Soumana Annoure a rassuré que son département ministériel accordera une attention particulière aux résolutions et recommandations qui seront issues des travaux.

De son côté, le secrétaire général de la CDTN, M. Idrissa Djibrilla a exprimé ses sentiments de fierté et d’encouragement à l’endroit du Bureau Exécutif du Syndicat National des Ouvriers des Bâtiments et de l’Habitat du Niger, pour la tenue du 2ème

Congrès ordinaire. M. Idrissa Djibrilla a ensuite ajouté que la tenue de ces assises confirme l’attachement au respect des dispositions statutaires et réglementaires qui régissent cette structure syndicale. C’est aussi une occasion pour faire le bilan des activités menées durant le mandat passé et de dégager des perspectives. C’est également une opportunité pour le SYNOBATH d’amender les textes fondamentaux du syndicat et enfin d’élire un nouveau Bureau Exécutif devant conduire les actions syndicales durant le mandat prochain. Le secrétaire général de la CDTN a demandé aux congressistes de choisir des responsables syndicaux qui auront comme seul objectif, le rayonnement du SYNOBATH à travers des actions porteuses et profitables pour l’ensemble de ses militants.

Pour sa part, le secrétaire général du SYNOBATH, M. Maman Issaka a remercié tous ceux qui ont apporté leur soutien à l’organisation de ce deuxième congrès ordinaire, particulièrement la CDTN et ses autres partenaires pour leurs contributions à la tenue du congrès et pour leur présence aux assises. Le secrétaire général du SYNOBATH a dit que ce 2ème congrès ordinaire est l’occasion de faire le bilan de la gestion du SYNOBATH durant le mandat écoulé, et de mettre en place un nouveau Bureau Exécutif National et une nouvelle Commission de contrôle administratif et financier (CCAF).

Assad Hamadou (Stagiaire)