A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit une délégation du Waqf et le président de la BAD

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Mohamed Bazoum a respectivement reçu hier après-midi, les responsables de la Haute Autorité du Waqf (HAWAQF) et le président de la Banque Africaine de Développement, M. Akinwumi Adesina.

La première audience accordée à la délégation de la Haute Autorité du Waqf, conduite par le président du Conseil d’Orientation et de Contrôle de ladite institution, Dr Hamid ALGABID, a pour objectif de faire le point de la mise en œuvre du chantier du Waqf et de ses perspectives.

A l’issue de l’audience, la Directrice Générale du Waqf, Mme BANA Khadijah DIALLO a précisé que Dr Hamid ALGABID a félicité et remercié le gouvernement Nigérien pour la mise en œuvre du cadre règlementaire pour la promotion du Waqf au Niger. Elle a notifié que le président du Conseil d’orientation et de contrôle du Waqf a ensuite rendu compte à son SE. Mohamed Bazoum des activités de la Haute autorité du Waqf durant les deux années d’activités. Il s’agit entre autres de la gestion du 1er fonds Waqf public des ayants droits des agents des FDS tombées sur le champ d’honneur, des campagnes de sensibilisation et de familiarisation du concept du Waqf à l’endroit des parties prenantes dans la chaine de décision pour le développement du Waqf au Niger.

S’agissant des perspectives 2022 de la HAWAQF, placée sous «l’année d’offensive pour la mobilisation des ressources» au niveau national, sous-régional et l’international, Mme BANA Khadijah DIALLO, a annoncé qu’un plan d’actions a été déjà élaboré avec une série d’activités dont la tenue de la conférence internationale sur les investissements Waqf en 2022 au Niger, etc. «Nous sommes venus informer le Chef de l’Etat de toutes nos initiatives et recueillir ses instructions concernant la tournée de plaidoyer et les objectifs à atteindre. Dr. Hamid ALGABID a informé et recueilli les instructions de SE Mohamed Bazoum sur la campagne de plaidoyer dans quelques pays membres de l’OCI qui ont une expérience avérée dans la gestion du Waqf. Le Président de la République a réitéré tout son soutien à la Haute autorité du Waqf et a rappelé que le Niger réunit tous les critères pour bénéficier des retombées du Waqf» a déclaré la Directrice Générale du Waqf.

Quant à la deuxième audience, elle a été accordée au président de la BAD. Les échanges entre le Chef de l’Etat et M. Adesina ont porté sur des sujets relatifs au développement en Afrique. Selon le président de la Banque Africaine de Développement, M. Akinwumi Adesina, le Niger joue un rôle très important dans la région, particulièrement au Sahel. Cette audience a été l’occasion pour M. Akinwumi Adesina de  féliciter SE. Mohamed Bazoum pour ses efforts dans le cadre de la sécurisation et l’intégration de la région du Sahel. «Je suis venu pour partager avec le Président de la République les défis liés aux changements climatiques, l’impact des conflits, les mesures à prendre pour pouvoir réagir efficacement contre le changement climatique et l’insécurité, etc. Nous avons partagé des idées sur comment la Banque Africaine de Développement peut apporter beaucoup plus pour le développement du Niger et des autres pays. Je peux vous dire qu’au niveau de la BAD nous avons une relation excellente avec le Niger», a déclaré M. Akinwumi Adesina.

Abdoul-Aziz Ibrahim(onep)