Assemblée Générale de la mutuelle de santé Garde Nationale du Niger-Police Nationale : La lutte contre les fraudes et abus pour la viabilité de la structure, thème principal des assises

Société
Spread the love

Sharing is caring!

La mutuelle de santé Garde Nationale du Niger-Police Nationale a tenu son Assemblée Générale le 6 novembre dernier à son siège sis à Niamey. C’était l’occasion pour la mutuelle de faire le bilan de ses activités, de réviser ses textes, de renouveler ses différents organes de gestion. Cette AG a pour thème «Bannir les fraudes et abus pour la viabilité de la mutuelle de santé Garde Nationale du Niger-Police Nationale». La cérémonie d’ouverture des assises a été placée sous la coprésidence du Directeur Général adjoint de la Police Nationale et du Haut-Commandant en second de la Garde Nationale du Niger. Cette cérémonie a enregistré la présence des hauts responsables des deux corps et des membres des organes exécutifs de la Mutuelle.

Dans leurs interventions, le Directeur Général Adjoint de la Police Nationale, M. Oumarou Moussa et le Haut-Commandant en Second de la Garde Nationale du Niger, M. Idé Issaka ont tous salué l’organisation de cette Assemblée Générale avant de souligner l’importance de la mutuelle et inviter les adhérents à contribuer pour sa bonne gestion.

«Je profite de cette occasion pour rappeler l’importance de la mutuelle qui est en réalité une œuvre salutaire de par les prestations qu’elle offre. Cette prise en charge remonte assurément le moral des hommes surtout en ce moment difficile que traversent les FDS. C’est Pourquoi, j’exhorte tous les adhérents à adopter un comportement responsable, à bannir les mauvaises pratiques qui mettent en péril la survie de notre mutuelle. Sachez que vous avez une responsabilité devant l’histoire, celle de faire en sorte que la mutuelle soit maintenue sur les rails et continue d’être le leader cité en exemple dans le milieu social nigérien», a souligné le DGPN/A.

S’adressant aux dirigeants de cette mutuelle, les deux responsables ont réaffirmé le soutien de leurs institutions respectives dans

l’accomplissement des différentes tâches dans la gestion de la structure et ont demandé de prendre toutes les sanctions prévues par les textes à l’encontre de tous ceux qui sont coupables.

«Des échanges permanents que j’ai avec les dirigeants de la mutuelle, il ressort que les fraudes et abus prennent une tournure inimaginable. Je tiens à appeler tous les adhérents à plus de responsabilités et de sens de préservation du bien commun. Je profite de l’occasion pour vous prévenir que la hiérarchie de la Garde Nationale du Niger ne couvrira aucune tricherie car, aucune organisation ne saurait prospérer dans le faux alors même que les bénéfices des prestations de la mutuelle sont incommensurables», a déclaré le HCS/GNN.

Auparavant, le Président du Conseil d’Administration de la mutuelle, M. Assahaba Ebankawel a saisi aussi cette occasion pour saluer le soutien constant de la hiérarchie des deux structures. Il a ensuite justifié le choix du thème de cette AG. «Nous avons volontairement choisi ce thème afin de créer un électrochoc chez les adhérents pour qu’ils prennent conscience de la menace grave que font peser les comportements indélicats qui s’élèvent à des centaines de millions de nos francs. A ce stade de mon propos, je vous informe que des réseaux de fraude organisée ont vu le jour et les investigations continuent pour un traitement sans complaisance de ces cas», a expliqué le PCA.

M. Assahaba Ebankawel a ensuite souligné que la mutuelle a fourni des efforts pour lutter contre ces pratiques à travers des actions de sensibilisation à Niamey et en régions. Ce qui a permis d’inverser la tendance. Il a indiqué que le conseil d’administration et le bureau central de gestion vont soumettre aux délégués des propositions pertinentes de réformes structurelles et organisationnelles. «Au vu de la gravité de la situation, j’en appelle au sens élevé de responsabilité de chacun pour que la barre puisse être relevée», a-t-il dit. Le PCA a également fait part des actions réalisées par la mutuelle notamment la construction d’un siège doté d’un amphithéâtre de deux cent places et d’un restaurant placé en gérance libre; la sensibilisation des agents à Niamey et en régions; la formation sur le contrôle de gestion ; l’acquisition d’un logiciel comptable etc.

Ali Maman(onep)