Assemblée Nationale : Le président de l’institution reçoit l’Ambassadeur du Maroc au Niger et le PCA d’AFRIGIST

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

Le président de l’Assemblée Nationale, M. Seini Oumarou, a accordé hier deux audiences. C’est ainsi qu’il s’est entretenu successivement avec l’ambassadeur du Royaume du Maroc, SE. Allal El Achab et une délégation de l’Institut Régional Africain des Sciences et Technologie de l’Information Géo Spéciale (AFRIGIST) conduite par son Président du Conseil d’Administration, M. Roch Abdon Bah, accompagné du Directeur Exécutif de l’AFRIGIST, Dr ADEWALE O. Akingbdé, du Directeur Adjoint de l’Institut, M. Abdoulaye BELEN et du Directeur de l’Institut Géographique National du Niger (IGNN). L’audience s’est déroulée en présence du Directeur de cabinet adjoint du président de l’Assemblée nationale, M. Mounkaila Morou.

A l’issue de la première audience, l’Ambassadeur du Royaume du Maroc a déclaré qu’il est venu transmettre au Président de l’Assemblée nationale une lettre de son homologue marocain qui porte sur les relations entre les deux institutions et tout ce qui touche les relations bilatérales et du continent. L’Ambassadeur du Maroc a affirmé d’avoir passé en revue les différents aspects de la coopération qui existent déjà entre les deux parlements et de promouvoir d’autres aspects dont la formation, les technologies. « Nous espérons que cette relation va se renforcer après les élections marocaines qui vont se tenir au mois de septembre 2021 », a-t-il conclu.

Pour le Président du Conseil d’Administration, M. Roch Abdon Bah, c’est un privilège d’être reçu par le président de l’Assemblée nationale du Niger. Selon lui, l’Institut Régional Africain des Sciences et Technologie de l’Information est un institut régional  créé par huit (8) pays d’Afrique dont le Niger. C’est dans le cadre de ses activités  que « nous sommes venus au Niger pour plaider auprès des autorités nigériennes afin d’enregistrer le paiement de la cote part du pays au sein de cette organisation. Nous sommes très satisfaits de l’entretien avec le président du parlement nigérien. Il a eu une très bonne écoute pour nous. Il est très informé sur l’information géographique, l’objet même de l’institut, il s’y connait. Il nous a prodigué des sages conseils. Il nous a également recommandé des stratégies pour qu’on nous connaisse mieux au sein de la population nigérienne », a-t-il déclaré.

Par Seini Seydou Zakaria(onep)