Atelier de clôture du projet « interventions sanitaires en réponse à la crise de la Covid-19 » : Vers une pérennisation des acquis de lutte contre la Covid 19 au Niger

Société
Spread the love

Sharing is caring!

L’ONG de Solidarité Thérapeutique et Initiatives pour la Santé (Solthis) a organisé, hier matin, un atelier de clôture  du projet « interventions sanitaires en réponse à la crise de la Covid-19 ». C’est le directeur général de la promotion de la Santé, Dr Adamou Moustapha qui a présidé la cérémonie de clôture de cet atelier en présence de la directrice de l’organisation des soins du ministère de la santé publique, de la population et des affaires sociales, du réprésentant de l’AFD et de la Cheffe de mission de l’ONG Solthis.

L’objectif de cette activité vise entre autres à partager les principaux résultats du projet dans l’optique de pérennisation des acquis, partager les bonnes pratiques issues de la mise en œuvre du projet, échanger sur les difficultés et leçons apprises et à proposer des solution et recommandations dans le cadre de la pérennisation des acquis du projet et faire le plaidoyer auprès des autorités sanitaires. 

A l’ouverture des travaux,  le directeur général de la promotion de la Santé a rappelé qu’il y’a un peu plus de 2 ans que sévit la COVI-19 à travers le monde. Le Niger, à l’instar des autres pays de la planète, n’est pas épargné par ce fléau. « Dès l’apparition des premiers cas en mars 2020, l’Etat du Niger a pris très tôt les dispositions pour la riposte, par la mise en place d’un dispositif de lutte contre la COVID-19 ainsi que l’élaboration et l’adoption d’un plan global de riposte », a-t-il précisé. Par la suite, Dr Adamou Moustapha a ajouté que les mesures prises par le gouvernement ont contribué significativement aux performances enregistrées. Ces mesures ont été soutenues par la mobilisation financière de l’Etat et de ses partenaires dans le cadre du financement du plan de riposte.

 « A la date du 09 février 2022, la situation épidémiologique se présente comme suit : un total de 8.700 nouveaux cas positifs notifiés guéris avec malheureusement 303 décès et 8.223 sortis guéris », a-t-il expliqué. Par ailleurs, Dr Adamou Moustapha a ajouté que  dans le cadre de lutte contre la Covid 19, l’ONG Solthis, fidèle à son engagement et à sa tradition, s’est mise aux cotés des autorités sanitaires du Niger pour appuyer le ministère de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales à mettre en œuvre les recommandations nationales en matière de lutte contre la COVID-19. « C’est dans ce cadre que le projet ISANCO (Interventions Sanitaires en réponse à la crise de la COVID 19) a été élaboré et mis en œuvre au niveau de 19 structures sanitaires dont 12 de Niamey, 3 de Maradi et une de Dosso, avec un financement de l’Agence Française de Développement (AFD), pour un montant de 422 370 730 FCFA soit 644 000 Euros », a-t-il souligné.

Le directeur général de la promotion de la Santé a aussi rappelé que les objectifs du Projet « interventions sanitaires en réponse à la crise de la Covid-19 » vise à  renforcer l’hygiène respiratoire, renforcer l’hygiène des mains, améliorer l’accès au matériel HPCI,  sécuriser la filière des déchets et maintenir la continuité des soins. « La mise en œuvre de ce projet a permis principalement de doter ces structures sanitaires en matériel de protection individuel (EPI), en produit d’hygiène et de renforcer les capacités de plus de 350 agents de santé à faire face aux risques infectieux, et renforcer les sites partenaires à la détection et au référencement des cas sévères de COVID 19 par l’aménagement du circuit des patients et la formation des agents de santé », a-t-il indiqué.

Dr Adamou Moustapha a enfin salué l’ONG Solthis  pour ses multiples appuis en faveur du ministère de la  Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales dans le cadre de la lutte contre la maladie.

Pour sa part, la cheffe de mission de l’ONG Solthis, Dr Roubanatou Aboulaye Mamadou  a  remercié les acteurs pour toutes leurs contributions à l’atteinte des objectifs du projet « interventions sanitaires en réponse à la crise de la Covid-19 au Niger ».

Par Yacine Hassane(onep)