Au cabinet du Premier ministre : Le Chef du gouvernement reçoit une délégation de l’Alliance Gavi

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, M. Ouhoumoudou Mahamadou, s’est entretenu, hier matin, avec une délégation des partenaires de l’Alliance Gavi. Les échanges ont porté sur le renforcement de partenariat entre le gouvernement du Niger et l’Alliance Gavi pour améliorer le système de santé du Niger.

À l’issue de l’entretien, Mme Amy La Trielle, Directrice des pays en situation de conflit et de fragilité à l’Alliance Gavi, a déclaré que la délégation est venue au Niger pour renforcer le partenariat dans le cadre des programmes que l’Alliance finance avec le ministère de la Santé Publique. «Nous sommes également là pour signer un protocole d’accord entre  le gouvernement du Niger et les fondations Bill et Melinda Gates et Dan Gothey», a-t-elle ajouté.

«C’est aussi pour réaffirmer notre engagement financier au gouvernement du Niger à travers une subvention de 33 millions de dollars qui couvre la période de 2020 à 2022 pour renforcer le système de santé. A côté de cette subvention, nous investissons  22 millions de dollars chaque année pour acquérir des vaccins pour pouvoir permettre l’immunisation des enfants», a poursuivi Mme Amy La Trielle.

Mme Amy La Trielle a enfin annoncé que, dans le souci de pouvoir renforcer les capacités du ministère de la Santé publique pour vacciner les enfants, notamment ceux qui n’ont pas pu être vaccinés. «Gavi va bientôt offrir un financement supplémentaire qui pourra aller jusqu’à 11 millions de dollars d’ici la fin de l’année pour contribuer à cet objectif», a-t-elle ajouté.

Le représentant de l’Unicef au Niger, M. Stefano Savi s’est réjoui des échanges avec le chef du gouvernement. «Nous avons eu une rencontre très constructive et positive avec le Premier ministre. Nous sommes très contents des résultats de cette rencontre», a-t-il dit. Pour M. Stefano Savi, les réponses ont été

efficaces et les premiers

résultats sortiront dans quelques semaines. «Nous cherchons toujours à protéger les enfants du Niger le plus tôt que possible contre les maladies et la vaccination est l’outil le plus efficace pour les protéger», a-t-il souligné.

 Oumar Issoufou(onep)