Cérémonie solennelle d’investiture du Président de la République : L’éducation, la lutte contre la corruption, la sécurité et la consolidation de l’unité nationale : grandes priorités du Président Mohamed Bazoum

Politique
Spread the love

Sharing is caring!

Le nouveau Président de la République, M. Mohamed Bazoum, a été investi dans ses fonctions, le vendredi 2 Avril 2021, au cours d’une cérémonie d’une grande solennité qui s’est déroulée au Centre de Conférences Mahatma Gandhi en présence du plusieurs Chefs d’Etat ainsi que de hautes personnalités dont des anciens Chefs d’Etat, des représentants des organismes internationaux, des corps constitués, des personnalités civiles et militaires ainsi que des délégations venues d’Afrique et d’autres continents. C’est aux environs de 11 heures 48 minutes, heures locales que le Président élu SE Mohamed Bazoum a fait son entrée triomphale dans la grande salle du Centre de Conférence sous l’acclamation du public  fortement mobilisé pour la circonstance. Peu après, le Président de la République a prêté serment devant la Cour Constitutionnelle et en présence de l’Assemblée Nationale conformément à la constitution du Niger sur le Livre Saint de sa confession qu’est le Saint Coran.

Cette cérémonie d’investiture a débuté par l’exécution de l’hymne national. Par la suite, le président de la République sortant M. Issoufou Mahamadou a procédé à la décoration du Président de la République élu M. Mohamed Bazoum en l’élevant au grade de Grand-Croix de l’Ordre National du Niger. Il a également reçu de la part de SE Issoufou Mahamadou une copie de la Constitution de la République qui lui servira de boussole pour  la gestion de l’Etat. Quant au Président de la République sortant, il a reçu des mains du grand Chancelier un sabre orné des armoiries du Niger.

Peu après, les membres de la Cour Constitutionnelle ont effectué leur entrée avant de procéder à l’audience consacrée à l’investiture proprement dite. L’audience a été présidée  par M. Bouba Mahamane, président de la Cour Constitutionnelle en présence des membres de ladite Cour. Après, le rappel sur le processus ayant conduit à l’élection de SE Mohamed Bazoum en qualité de Président de la République, le président de la Cour Constitutionnelle a, comme de tradition, rappelé les dispositions règlementaires régissant la prise de fonction d’un Chef d’Etat. M. Bouba Mahamane a ensuite demandé au nouveau Président de la République de poser sa main sur le livre saint de sa confession (Le Saint Coranen l’occurence) pour prononcer le serment. Ce que fit SE. Mohamed Bazoum en présence des représentants de l’Association islamique du Niger et devant un public qui attendait impatiemment ce moment solennel.

Avant de clore l’audience, le président de la Cour Constitutionnelle s’est félicité du respect de la constitution par le Président de la République sortant SE Issoufou Mahamadou en organisant des élections libres et transparentes. Comme il est de tradition au Niger, le président de la Cour Constitutionnelle a prodigué de sages conseils au nouveau Président de la République. M. Bouba Mahamane a d’abord rappelé au nouveau Chef de l’Etat que son élection fait de lui le Président de tous les Nigériens qu’il devrait gérer en serviteur loyal de la nation et se consacrer à la satisfaction des légitimes aspirations du peuple nigérien. M. Bouba Mahamane a rappelé que la Cour constitutionnelle a pour la première fois, au cours des élections, déployé sur l’ensemble du territoire national, des observateurs composés de magistrats, d’avocats, d’enseignants chercheurs et de responsables de la société civile afin de suivre le déroulement des élections. Ce qui atteste la bonne tenue de ces élections a-t-il martelé. Rappelant que la période électorale est terminée, le président de la Cour constitutionnelle a noté que le pays doit renouer avec le travail pour continuer à avancer vers un développement durable. M. Bouba Mahamane a demandé au Président de la République de tout mettre en œuvre pour réconcilier les Nigériens en prenant les mesures nécessaires visant à renforcer l’unité nationale et la cohésion sociale.

Le Président de la République Mohamed Bazoum a ensuite reçu des mains du Grand chancelier des ordres nationaux, le collier de Grand Maître des ordres nationaux, un des symboles du pouvoir. Dans le discours qu’il a livré juste après son investiture, le Président de la République, Chef de l’Etat SE Mohamed Bazoum a annoncé ses grandes priorités notamment le relèvement du système éducatif, la lutte contre la corruption et l’impunité ; la sécurité et la consolidation de l’unité nationale.

A l’issue de la cérémonie, le Président de la République a été d’abord félicité par les membres de la Cour Constitutionnelle, le Chef de l’Etat sortant et ses épouses. Mohamed Bazoum a ensuite raccompagné son prédécesseur Issoufou Mahamadou avant de revenir recevoir les félicitations de ses hôtes en présence de la Première Dame Hadjia Hadiza. Le Chef de l’Etat a offert un déjeuner à ses hôtes de marque à l’hôtel Radisson Blu.

Il faut noter que l’ambiance était au rendez-vous de cet événement historique pour le pays avec notamment les différents groupes artistiques qui se sont relayés sur le podium depuis le Palais des Congrès pour égayer le public ayant effectué le déplacement des sites réservés à la cérémonie d’investiture à savoir le Centre de conférence Mahatma Gandhi et le Palais des Congrès de Niamey.

Ainsi, grâce à la magie de la technologie, le public du palais de Congrès et du Centre Mahatma Gandhi ont suivi de manière simultanée toutes les activités qui se sont déroulées. De la célèbre troupe Albichir de Tchiro  à Nana Ayouba-gna en passant par l’orchestre Tal National, la troupe Shawa et autres, le public a eu droit des prestations de qualité contribuant ainsi à la réussite de l’investiture du Président  de la République consacrant la première alternance démocratique au Niger. Les artistes ont, à travers leurs prestations, loué la vitalité de la démocratie au Niger faisant du pays une référence au plan régional et international.

 Laouali Souleymane(onep)