Clôture de l’atelier du Haut Commissariat à la Modernisation de l’Etat (HCME) : Vers l’élaboration d’un projet pour combattre les comportements non observant des agents de l’Etat

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Ouvert le lundi 13 septembre 2021, les travaux de l’atelier d’enrichissement des conclusions de l’étude «Plan de réponse aux dysfonctionnements des services publics et aux comportements non observant des agents de l’Etat» ont pris fin le mardi 14 Septembre 2021. C’est le Secrétaire général du Haut-commissariat à la modernisation de l’Etat (HCME), M. Mahamoud Elgou, qui a procédé à la clôture dudit atelier. Cet atelier a été organisé afin de mieux comprendre et connaitre les causes et conséquences des dysfonctionnements des services publics.

Ainsi, après identification et examens des causes et conséquences qui entravent le bon fonctionnement des services publics, les participants sont parvenus à une conclusion, celle de l’élaboration d’un document comportant plusieurs actions en recommandation, document qui sera soumis à l’appréciation des plus hautes autorités mais également à celle des partenaires.

Parmi les actions proposées, on note la mise en place des canaux de sensibilisation des responsables sur les comportements non-observant, l’élaboration de modules de formation et d’outils de sensibilisation, l’organisation de séances de formation, l’élaboration et la mise en œuvre des outils de contrôle du retard et de l’absentéisme dans les services, l’adoption des textes réglementaires déterminant le temps, l’adoption de textes mettant fin aux emplois des agents informels, la mise en place d’une commission permanente de suivi du code d’éthique et de la déontologie de la fonction publique, etc.

En procédant à la clôture de l’atelier, le Secrétaire général du HCME s’est réjoui du travail intense qui a été abattu par les participants. Durant ces deux jours, les participants ont examiné les comportements relevés par le LASDEL en allant du diagnostic jusqu’aux actions (qui sont environ une centaine) proposées pour y remédier. Et cela tout en les enrichissant et en proposant d’autres solutions pouvant aider à combattre les comportements non-observant dans les services publics.

Les participants ont surtout proposé, selon M. Mahamoud Elgou, de transformer le document en projet qui sera soumis à l’appréciation des partenaires. Le SG du HCME a également annoncé que les travaux vont se poursuivre dans 3 régions du pays et qu’ils vont concerner des administrations dans lesquelles le HCME va expérimenter quelques unes des actions qui ont été proposées en attendant l’élaboration du document du projet proposé par l’atelier.

Pour sa part, M. Gambo Habou, qui participait à l’atelier au nom de la Cour des comptes, a salué le travail que fait le HCME. Il a ensuite espéré que les solutions qui ont été proposées lors de cet atelier seront prises en compte. «La suite ne sera pas difficile vu que le HCME est engagé à combattre ces comportements non observant qui nuisent au bon fonctionnement des services publics», a-t-il estimé, tout en espérant que le projet qui en sortira aura le financement.

Par Rahila Tagou(onep)