Diffa : Le ministre des Transports préside la célébration de la 9ème édition de la journée africaine de la sécurité routière

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Les activités entrant dans le cadre de la célébration de la 9ème édition de la journée africaine de la sécurité routière se sont déroulées dimanche 15 novembre dernier à Diffa sous le thème: «l’opérationnalisation de l’Agence Nigérienne de la Sécurité Routière (ANISER)». C’était sous la présidence du ministre des Transports, M. Mahamadou Karidio, en présence du Gouverneur de la région de Diffa M. Issa Lemine, du  président  du  Conseil  d’Administration de ANISER, du directeur général de ladite agence, des cadres centraux du Ministère des Transports, des autorités administratives et locales, du responsable régional de la Croix Rouge, des responsables de FDS, des représentants des partenaires du secteur des transports et de plusieurs invités.

En procédant au lancement de ladite édition, le ministre des Transports a tenu à saluer et remercier les autorités  régionales pour leur forte mobilisation dans l’organisation de cette cérémonie. M. Mahamadou Karidio a souligné que l’ANISER a pour mission de promouvoir, de coordonner et de suivre les actions et les programmes de prévention et de sensibilisation en matière de sécurité routière. L’ANISER est dotée d’un Conseil d’Administration dirigé par un président nommé par décret, sur proposition du ministre des Transports et douze (12) membres nommés pour un mandat de trois ans renouvelable une fois, par arrêté du ministre des Transports, sur proposition de leurs structures respectives. L’ANISER est dirigée par un directeur général nommé par décret, sur proposition du ministre des Transports. M. Mahamadou Karidio a indiqué que la direction

générale de l’ANISER comprend 6 directions techniques structurées en 14 services. A cette date, 5 directions et 3 services sont  opérationnels.

Evoquant l’insécurité routière, le ministre des Transports a souligné que notre pays occupe le 21ème rang en Afrique sur 34 pays classés avec 23,6 personnes tuées pour 100.000 habitants. Le bilan de l’insécurité routière en 2019 est de 6.583 accidents corporels, 929 morts, 3.484 blessés graves et 7.504 blessés légers, parmi lesquels certains resteront handicapés à vie. Le ministre Karidio a ajouté que sur les dix dernières années, notre pays a enregistré 65.000 accidents corporels, 8.366 personnes tuées, 31.654 blessés graves et 58.638 blessés légers. Les jeunes dont l’âge est compris entre 20 et 39 ans représentent plus de 67% de victimes.

Auparavant, le Gouverneur de la région de Diffa, M. Issa Lémine, a présenté le secteur de transport de la région qui, comprend notamment de 6 sociétés modernes de transport régulier de voyageurs ; 2 gares routières modernes à Mainé-Soroa et à Diffa ; 26 agences de voyage et de location ; 4 parcs de vente de véhicules d’occasion ; un (1) aéroport qui a vocation à devenir un aéroport international et dont les travaux sont en cours. M. Issa Lémine a souligné qu’en 2019 Diffa a enregistré 116 cas d’accidents corporels, avec 23 morts,  60 blessés graves et 110 blessés légers. Ces chiffres sont alarmants compte tenu du parc auto en circulation dans la région. C’est pourquoi M. Issa Lémine a instruit tous les acteurs à commencer par le Comité Régional de la sécurité routière pour la prévention des accidents de la route dans la région.

Quant au maire de la commune urbaine de Diffa, M. Brah Malam Mamadou, il s’est réjoui du choix porté sur son entité administrative pour abriter la présente édition. Le maire a indiqué que cette 9ème édition revêt un caractère important parce que Diffa est en chantier pour bénéficier des nouvelles infrastructures routières donc cette célébration de la Journée Africaine sur la Sécurité Routière est un signal fort pour les usagers afin de respecter le code de la route pour d’une part entretenir les routes et d’autre part éviter les accidents de la route.

Notons que cette cérémonie a été marquée par diverses activités dont l’exécution d’un chant dédié à la Journée, la présentation d’un sketch, une simulation d’accident de la route et un témoignage poignant d’un accidenté.

Mato Adamou ONEP Diffa