Hajj 2022 : Les mesures sanitaires allégées, un grand nombre de pèlerins attendu

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Après deux années de restriction pour cause de Covid-19, des fidèles musulmans peuvent, cette année,  effectuer massivement le 5ème pilier de l’Islam qu’est le Pèlerinage à la Mecque. Selon l’Agence de Presse Régionale APRNEWS, le royaume d’Arabie Saoudite a allégé les mesures de précaution et de prévention liées à la lutte contre la pandémie de Coronavirus. Hier 17 mars, le ministre saoudien du Hajj et de la Oumra a animé, par visioconférence, une conférence de presse, afin de vulgariser les conditions allégées pour la tenue de l’édition 2022. Cette année, c’est donc un grand nombre de fidèles musulmans qui est attendu pour le grand pèlerinage. 

La mesure d’allègement des conditions porte notamment sur sept points dont la teneur a été rendue publique par une source officielle du Ministère de l’Intérieur, rapporte l’Agence. En effet, « les autorités saoudiennes ont décidé de suspendre l’application des mesures de distanciation dans la grande mosquée, la mosquée du Prophète, les autres mosquées. Les fidèles devront cependant porter des caches nez. Egalement, les mesures de distanciation sont suspendues dans tous les lieux fermés et ouverts », souligne APRNEWS. Par ailleurs, précise-t-on, « Il n’est pas exigé le port du cache-nez dans des lieux ouverts, mais plutôt dans des lieux fermés ».

Pour tout accès au Royaume d’Arabie Saoudite, il ne sera pas exigé la soumission d’un résultat négatif pour un test PCR ou pour un test rapide d’antigène. Cependant, « pour venir au Royaume avec des visas de visite de toutes sortes, il est nécessaire d’avoir une assurance couvrant les frais de traitement de l’infection du Covid-19 pendant la période de séjour dans le Royaume. »

L’Arabie Saoudite annule, également, l’application de la quarantaine institutionnelle et de la quarantaine à domicile pour les visiteurs. Autre mesure importante qui permettra le déroulement du Hajj 2022 pour un grand nombre de fidèles, c’est la levée de la suspension de l’arrivée directe dans le Royaume et de celle de la suspension de tous les vols à destination et en provenance du Royaume vers les pays suivants: Afrique du Sud, Namibie, Botswana, Zimbabwe, Lesotho, Royaume d’Eswatini, Mozambique, Malawi, Maurice, Zambie, Madagascar, Angola, Les Seychelles, Les Comores, Nigéria, Éthiopie, et Afghanistan.

« Les préparatifs pour l’accueil vont bon train »

Pour accueillir les fidèles, le Serviteur des deux Saintes mosquées, le roi Salmane Ben Abdelaziz Al Saoud, a engagé d’immenses travaux pour un bon déroulement du Hajj 2022 dans d’excellentes conditions, rapporte linfoexpress.com. « Les travaux d’entretien sont effectués par une équipe technique professionnelle spécialisée, qui utilise des méthodes modernes et avancées », a déclaré Dr Saad ben Mohammed al-Muhaimid, secrétaire général adjoint aux affaires de la Grande Mosquée, cité par le confrère ivoirien.

L’APRNEWS ajoute que la mouqabariyah de la Grande Mosquée a été équipée, assainie, parfumée et meublée de 15 000 tapis. Et des opérations sont également en cours pour nettoyer, désinfecter et assainir l’ensemble de la mosquée 10 fois par jour, avec l’aide de plus de 4 000 travailleurs et travailleuses, 80 000 litres de désinfectant et 1 700 litres par jour des meilleurs parfums à travers 100 diffuseurs de parfums.

A la Direction générale des cultes (DGC), les préparatifs du pèlerinage à la Mecque vont bon train. Et la direction des cultes n’attend que la décision des autorités saoudiennes. A l’édition 2022, la priorité sera accordée aux pèlerins de 2020 qui n’ont pu effectuer le voyage en Terre sainte à cause de la Covid-19. Une liste sera ouverte au cas où il y aura des places disponibles pour remplacer les cas de décès et de désistement, d’après linfoexpress.com.

Par Ismaël Chékaré(onep)