Journée Foyandi au Ministère de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant : Mobiliser des ressources en soutien aux femmes déplacées du département d’Abala

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Après le lancement des activités de la 31ème édition de la Journée nationale de la femme nigérienne, le vendredi 13 Mai 2022, la ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant Mme Allahoury Aminata Zourkaleini a organisé à son ministère un foyandi et une journée porte ouverte. Le but de cette initiative est d’apporter un soutien aux femmes déplacées internes du département d’Abala (Région de Tillabéri) victimes de l’insécurité qui impacte leurs conditions de vie. Cette journée a été également marquée par une petite exposition-vente au sein dudit ministère par des femmes entrepreneurs.

C’est dans une ambiance de fête que la ministre de la Promotion de la Femme et de Protection de l’Enfant a expliqué aux femmes réunis autour d’elle que cette journée a pour but de sensibiliser le public sur les progrès réalisés par le Niger en matière de promotion de la femme.

Mme Allahoury Aminata Zourkaleini a ensuite évoqué la question sécuritaire du pays qui, a-t-elle, reconnu est de nos jours une problématique mondiale à laquelle toutes les nations du monde entier sont confrontées. «Cette situation affecte plus les populations civiles notamment les femmes et les enfants entrainant ainsi des phénomènes de déplacements massifs de ces franges de personnes fuyant les zones d’insécurité», a-t-elle précisé.

Pour la ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, une mobilisation générale des ressources s’avère nécessaire en vue de prendre des mesures préventives dans ce contexte marqué par la persistance de l’insécurité qui, a des conséquences graves sur les femmes et les enfants. C’est dans ce cadre a déclaré Mme Allahoury Aminata que son département ministériel à travers cette journée de foyandi s’engage à apporter son soutien aux femmes déplacées d’Abala. A ce niveau, la ministre a rappelé que le foyandi renferme des aspects fondamentaux dont son caractère social surtout pour les femmes nigériennes en termes de raffermissement des liens de parenté, de fraternité, d’amitié, de cohésion familiale et sociale, l’élan d’entre-aide et la solidarité ainsi que le soutien économique par une mobilisation des ressources humaines, matérielles et financiers pour soutenir les femmes déplacées d’Abala

Enfin, Mme Allahoury Aminata Zourkaleini a lancé un cri de cœur à tous les acteurs et à toutes les actrices de quelque bord que ça soit afin qu’ils s’investissent davantage pour apporter leur contribution aussi modeste soit-elle aux compatriotes déplacées du département d’Abala.

Comme un déclic, ce cri de cœur a retenti dans les oreilles des bonnes volontés. Ainsi, on note comme contribution une enveloppe de 1 millions de franc CFA du Chef de l’Etat S.E. Mohamed Bazoum, 3.500.000 f par les femmes des services rattachés au cabinet du Premier ministre dont l’enveloppe a été remise sous le ‘’hourra’’ des femmes par la femme du Premier ministre, Mme

Ouhoumoudou Hadiza, 2.500.000 F CFA par le ministère de la Promotion de la Femme et de l’Enfant, 1 millions de franc cfa par les femmes parlementaires ; 32 sacs de riz, 3 cartons de pâtes alimentaires par les femmes du ministère de l’Elevage.

Rahila Tagou(onep)