Le ministre de la Communication préside le lancement officiel de la campagne nationale de sensibilisation sur la TNT, à Tillabéri : Le Niger se prépare pour la migration vers la télévision numérique terrestre

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le ministre de la Communication, M. Habi Mahamadou Salissou, a présidé, hier dans l’après-midi à Tillabéri, le lancement de la campagne nationale de sensibilisation de la télévision numérique terrestre (TNT) en vue d’une bonne migration du secteur de l’audiovisuel vers le numérique. La cérémonie du coup d’envoi de cette campagne  s’est déroulée en présence des cadres centraux et techniques du Ministère de la Communication, des responsables des médias, des acteurs et partenaires du secteur de l’audiovisuel.

La cérémonie officielle de lancement de ladite campagne a commencé par le mot de bienvenue du 1er vice maire de la commune urbaine de Tillabéri, M. Moussa Douma, suivi de l’intervention du Gouverneur de la région de la région de Tillabéri, M. Tidjani Ibrahim Katialla qui s’est réjoui de la tenue de cette cérémonie de lancement à Tillabéri. « Au regard des enjeux importants liés à l’avènement de la TNT, et vu la nécessité pour nos populations de s’approprier de l’avantage  de cette technologie, la région de Tillabéri, par ma voix, est honorée  sur le choix porté  sur elle pour le lancement officiel de cette campagne nationale », a affirmé le gouverneur de la région de Tillabéri.

Dans son discours de lancement officiel, le ministre de la communication, M. Habi Mahamadou Salissou a rappelé que cette campagne de sensibilisation  constitue une  des actions majeures au titre des mesures d’accompagnement  prévues par le document de stratégie nationale de transition vers la TNT, approuvé et adopté par décret, le 12 avril 2012.  « La TNT, a en effet permis à notre pays d’améliorer significativement sa couverture télévisuelle nationale et sa visibilité à l’international, portant ainsi la voix du Niger encore plus loin sur les 5 continents », a expliqué le ministre de la Communication, tout en soulignant que la TNT s’inscrit dans le cadre du Programme de Développement Economique et Social ( PDES 2107-2021) dans son pôle sectoriel «  gouvernance et modernisation de l’État », avec comme action majeure  prioritaire, le renforcement de l’accès du public à l’information.

Parlant du public cible visé par cette campagne de sensibilisation, M. Habi Mahamadou Salissou a indiqué qu’elle concerne l’ensemble  des populations nigériennes en général et les acteurs  du secteur, à savoir régulateurs, opérateurs et téléspectateurs en particulier.  Ainsi, fait-il savoir, il est  prévu  des rencontres d’échanges  avec ces différents acteurs ainsi que des séances de démonstration sur l’utilisation  des décodeurs. Parallèlement à ces rencontres qui se veulent interactives et qui constituent une campagne de communication de proximité, le ministre de la communication a relevé que les médias publics et privés  seront fortement mis à contribution pour diffuser à l’échelle du territoire et par-delà nos frontières, des messages clés de sensibilisation en français et dans nos langues nationales  afin d’atteindre le public le plus large possible. « Ce qui permettra aux populations de prendre  les dispositions qui s’imposent pour assurer une migration réussie vers le numérique », a-t-il dit.

M. Habi Mahamdou Salissou  a  par ailleurs assuré que les conditions seront ainsi créées pour une bonne mobilisation des populations regardant la télévision, aux élections générales qui se préparent. Pour se faire, il a lancé un appel  d’accompagnement résolu et efficace à l’ensemble des médias  dans cette vaste campagne. «  Cette campagne est d’abord  la leur. En effet, mieux les téléspectateurs seront informés sur l’utilisation des décodeurs, mieux ce sera pour l’audience des médias eux-mêmes », a déclaré le ministre de la Communication. 

Quant au Directeur général de l’Office de radiotélévision du Niger (ORTN), M. Saidou Ousmane, il a axé son intervention sur les investissements et la dotation en matériels modernes dont l’Office a bénéficié dans le cadre du programme de la TNT. Entre autres matériels cités par le DG, il y a « un car moderne de 8 cameras entièrement numériques et un autre car vidéo de 10 caméras avec possibilité de porter 16 caméras pour la couverture de grands évènements ». A tout ceci s’ajoute la numérisation des équipements de l’office.

La cérémonie a pris fin par une séance de démonstration du Directeur technique de l’ORTN, M. Nouhou Adamou Souley, sur le mode de fonctionnement de la TNT à travers l’utilisation des décodeurs. Cette séance a permis à l’assistance de poser des  questions sur la TNT. Selon les explications données par le Directeur technique de l’ORTN, avec la TNT, les chaines de télévisions nationales ne seront plus reçues sur des canaux séparément, mais plutôt ensemble dans un même bouquet. D’où la nécessité de disposer d’un décodeur pour la réception. Mieux, avec la TNT, sur une seule fréquence, les 15 chaines du Niger actuellement fonctionnelles seront transportées en même temps, pour être toutes reçues partout dans le pays.

 Issoufou A. Oumar, envoyé spécial (onep)