Premier salon des entreprises artisanales du domaine de la menuiserie : SE Ouhoumoudou Mahamadou annonce plus de mobilisation de l’Etat en faveur des artisans

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Niger a célébré le samedi 29 mai dernier, la 28ème édition de la fête nationale de l’artisanat sous le thème de la résilience des entreprises artisanales dans le contexte du COVID-19. C’est dans ce cadre que le Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou a procédé, le même jour au Village artisanal Ibrahim Moussa de Niamey, à l’inauguration du 1er salon des entreprises artisanales du domaine de la menuiserie. Une cérémonie au cours de laquelle, le Chef du gouvernement est revenu sur l’importance qu’accordent les nouvelles autorités à l’artisanat et au rôle qu’il joue dans le tissu économique du pays.

Dans son discours d’inauguration, le Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou a déclaré que le programme de la renaissance acte 3 a fait de l’artisanat un des piliers de l’économie nationale avec des perspectives heureuses en termes de création d’emplois et de revenus. Il s’est réjoui ainsi de l’initiative de la tenue du salon des entreprises artisanales du domaine de la menuiserie qui intervient «à un moment où le gouvernement s’est engagé à professionnaliser davantage les différents domaines de ce secteur». Pour lui rien ne saurait justifier l’état actuel de l’artisanat au Niger, eu égard «au talent, à l’ingéniosité et au savoir-faire de nos artisans et malgré les infrastructures dont dispose notre pays».

Le Chef du gouvernement a exprimé sa désapprobation de constater que malgré son potentiel reconnu de tous, l’artisanat nigérien peine encore à être compétitif et à se faire sa place sur le marché international. Il demande à tous les acteurs du secteur d’avoir de nouvelles ambitions pour l’artisanat en se référant à toutes les «merveilles» que le Niger peut offrir au monde. Dans la même logique, le Premier Ministre a annoncé que le gouvernement a engagé des actions ardues pour que ce secteur soit compétitif sur les marchés nationaux et internationaux. Il s’agit notamment de la construction et la réhabilitation des infrastructures, du renforcement des compétences techniques et entrepreneuriales des artisans de l’acquisition de nouvelles parts de marché et du renforcement du dispositif artisanal du secteur.

Rappelant son passage à la tête du ministère de l’Artisanat il y’a près de 30 ans, M. Ouhoumoudou Mahamadou a expliqué que sa présence au lancement de cette 1ère édition du salon des entreprises artisanales du domaine de la menuiserie doit être interprétée comme le symbole de son engagement personnel et de celui du gouvernement à donner une impulsion nouvelle à ce secteur. «Il nous faut saisir les opportunités d’affaires qu’offre la zone de libre-échange continentale pour imposer nos produits sur les différents marchés. La chambre des métiers de l’artisanat du Niger et les organisations professionnelles sont interpelées. Elles peuvent compter sur l’accompagnement du gouvernement afin qu’elles jouent pleinement le rôle d’encadrement des artisans qui leur est dévolu», a-t-il dit, mettant ainsi devant leurs responsabilités respectives le gouvernement et les acteurs du secteur.

Pour sa part, le ministre de la Culture, du tourisme et de l’artisanat a affirmé que l’objectif de ce 1er salon est de promouvoir durablement les activités de la menuiserie. Mohamed Hamid a ajouté que l’artisanat, qui comprend 291 métiers artisanaux, demeure «un facteur de lutte contre la pauvreté, le chômage et le désœuvrement des jeunes, en même temps qu’il contribue à la résilience des groupes socioéconomiques relativements faible que constituent les femmes, les jeunes et les personnes en situation de handicap».

Le gouverneur de Niamey et le président de la chambre des métiers d’artisanat du Niger ont appelé, d’une même voix, à une prise de conscience de la population et des autorités afin de privilégier la consommation locale. Ils appellent les partenaires techniques et financiers à mettre plus de moyens pour soutenir la création de «nos vaillants» menuisiers.

La célébration de la fête nationale de l’artisanat vise plusieurs objectifs dont l’accroissement de la visibilité du secteur, l’incitation à la consommation des produits locaux et l’amélioration des conditions économique des artisans.

Souleymane Yahaya(onep)