Sommet  extraordinaire des Chefs d’Etat de l’Union Africaine par visioconférence : Les Chef d’Etat s’engagent à mutualiser leurs efforts contre la pandémie du COVID-19

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou a pris part hier à un Sommet Extraordinaire des Chefs d’Etat de l’Union Africaine qui s’est tenu par visioconférence. Au cours de cette réunion, les Chefs d’Etat ont abordé entre autres questions, celle qui défraie, depuis près de cinq mois la chronique internationale, à savoir la pandémie du COVID-19.

 

A l’issue de la rencontre le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Mainassara qui a assisté audit sommet, a fait le point sur la question spécifique du COVID-19. Il a noté que le Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou a, en qualité du Président en exercice de la CEDEAO, tenu un important discours à cette occasion.

D’après le ministre Illiassou, le Président de la République s’est penché dans son intervention sur la situation de la pandémie du COVID-19 dans les pays membres de la CEDEAO, où il a rappelé les dispositions prises dans le cadre de la gestion de cette crise sanitaire. Les objectifs consistent à contenir cette pandémie dans un délai relativement moyen à travers six principaux axes dont notamment la gestion de la crise, le financement et la prise en charge de tout ce qui nécessite la gestion de la pandémie du COVID-19 en intégrant plusieurs domaines qui seront impactés par cette crise sur les plans social, économique, etc. Le Chef de l’Etat a, également, insisté sur toutes les mesures prises par les pays de la CEDEAO qui sont entre autres la fermeture des frontières aériennes et terrestres, ainsi que d’autres mesures visant à arrêter la propagation de la pandémie. Le ministre de la Santé Publique a relevé qu’à la date du 28 avril, l’Afrique de l’Ouest compte  environ 8.000  cas, dont près de 200 décès.  Parlant du cas spécifique de notre pays, le ministre de la Santé a rappelé que le Niger a pris des mesures avant que les premiers cas ne soient  enregistrés.

Aussi après, la confirmation des premiers cas positifs, les dispositions prises ont été renforcées à travers notamment le plan de riposte d’un montant de 1.400 milliards de FCFA dont  plus de 160 milliards sont dédiés au renforcement des capacités, à la prise en charge selon le ministre de la Santé publique. Dr Idi Iliassou Mainassara a souligné qu’à la date du lundi dernier, notre pays a enregistré près de 709 cas, dont 403 sont déclarés guéris. Il s’est félicité de ce résultat avant de rassurer que toutes les actions amorcées pour lutter contre la propagation de cette pandémie vont se poursuivre. Le ministre Idi Illiassou Maïnassara a, par ailleurs, lancé un appel aux populations nigériennes pour qu’elles continuent à observer toutes les instructions données par le Chef de l’Etat à travers son message à la nation en vue d’endiguer cette pandémie.

Concernant le continent africain en général, le ministre de la Santé publique a souligné que ce sont près de 34.000 cas confirmés qui sont enregistrés à la date du 28 avril dernier dont 1.521 décès. D’après le ministre Idi Illiassou Maïnassara, les Chef de l’Etat ont pris des mesures conséquentes qui viennent d’être renforcées pour faire face à la pandémie. Ils se sont engagés notamment à mutualiser leurs efforts pour une lutte commune contre cette maladie.

 

 Laouali Souleymane(onep)