Visioconférence Gouvernement et Partenaires au développement sur le Covid-19 : Renforcer la concertation et le dialogue pour des actions plus efficaces

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

Le Premier Ministre, Chef du gouvernement, S.E Brigi Rafini a présidé, hier dans l’après-midi, une visioconférence ayant regroupé des membres du Gouvernement et des Partenaires Techniques et Financiers du Niger. Dans son mot introductif, le Premier ministre a indiqué que cette 1ère rencontre virtuelle est le lancement d’un système de concertation entre le gouvernement nigérien et ses partenaires techniques et financiers et cela compte tenu de la pandémie du Covid-19 qui sévit depuis plusieurs mois, aussi bien au Niger que dans d’autres pays du monde. Selon le Chef du gouvernement, le présent cadre vise à renforcer la concertation et le dialogue avec les partenaires au développement, face à la crise du Coronavirus et ses conséquences sur les conditions économiques et sociales des populations nigériennes.

 

«Cette série de rencontres qui est programmée se tenir, régulièrement tous les 1ers mardi de chaque mois, nous permettra d’échanger, d’être ensemble, le plus souvent», a indiqué Brigi Rafini. Il a rappelé que, depuis décembre 2019, le monde entier fait face à la crise de la pandémie du Covid-19 et que dans tous les secteurs socioéconomiques, les conséquences sont importantes. «A l’instar des autres pays du monde, le Niger a pris des mesures fortes, souvent douloureuses, pour faire face à la crise, à travers l’élaboration et la mise en œuvre d’un Plan global de réponse à la pandémie. La mise en œuvre dudit Plan bénéficie du soutien de nos partenaires au développement, dans le cadre de la coopération bilatérale et multilatérale. Déjà, en mars dernier, nous avons organisé une table ronde autour de ce Plan global de réponse », a souligné le Chef du gouvernement.

Pour SE. Brigi Rafini le présent cadre vise à renforcer la concertation et le dialogue avec les partenaires au développement, face à la crise du Coronavirus et ses conséquences sur les conditions économiques et sociales des populations. Déclinant l’organisation de ce cadre de dialogue et de concertation, le Premier ministre a indiqué qu’il repose sur quatre (4) axes de discussion, à savoir : la gestion sanitaire de la pandémie ; la sécurité alimentaire et nutritionnelle ; la Protection sociale et les Services sociaux de base et enfin les impacts économiques. Toujours selon le Chef du gouvernement, le Secrétariat des rencontres dudit cadre sera assuré par la Cellule d’analyses des politiques publiques et d’évaluation de l’action gouvernementale (CAPEG) du Cabinet du Premier ministre.

«Durant cette première rencontre de lancement, nous allons faire une sorte d’état des lieux, depuis la table ronde de mars dernier mais aussi nous allons échanger sur les perspectives à court, moyen et long termes», a indiqué S.E Brigi Rafini. Notons que pour cette première rencontre virtuelle entre le gouvernement et ses partenaires au développement, le ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara a présenté un résumé sur la gestion de la pandémie du Covid-19 au Niger. Une intervention sur la mobilisation des ressources pour la mise en œuvre du Plan global de réponse a été également faite par le ministre des Finances, M. Mamadou Diop tandis qu’un exposé sur les perspectives, à court et à moyen termes, a été présenté par l’Ambassadeur de l’Union européenne au Niger, Denisa-Elena Ionete et le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Niger, Mme Khardiata Lô N’Diaye.

 

Mahamadou Diallo(onep)