Visite de travail et d’amitié du Président de la République à Abuja, au Nigeria : Entretien en tête-à-tête entre les Présidents Bazoum et Buhari sur le renforcement de la coopération bilatérale

Politique
Spread the love

Sharing is caring!

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum, est arrivé, hier lundi 19 avril 2021, en début d’après-midi, à Abuja, en République Fédérale du Nigeria, où il effectue une visite de travail et d’amitié.

A son arrivée à l’Aéroport International d’Abuja, le Président de la République a été accueilli au pied de la passerelle de l’avion présidentiel par le Ministre nigérian des Affaires Etrangères, M. Geophroy Onyeamah, avant d’être salué par plusieurs membres du Gouvernement Fédéral et  les Gouverneurs des Etats voisins du Niger.

L’accueil réservé au Chef de l’Etat a également été marqué par les honneurs militaires notamment l’exécution des hymnes nationaux des deux pays et la revue des troupes. A l’entrée du pavillon officiel de l’aéroport, le Ministre en charge du Territoire de la Capitale Fédérale (Abuja), M. Mohammed Bello, a souhaité, au nom du Président de la République Fédérale du Nigeria, SEM Muhamadu Buhari, la bienvenue au Président Mohamed Bazoum et lui a remis la clé de la Ville.

Peu après, le cortège présidentiel s’est rendu à la Presidential Villa où le Chef de l’Etat a été accueilli, à son arrivée, avec tous les honneurs par son homologue nigérian. Les deux dirigeants ensuite ont eu un entretien en tête-à-tête à l’issue duquel le Président Mohamed Bazoum a signé le Livre d’Or.

Répondant à la presse nigériane, le Président Mohamed Bazoum a précisé qu’il séjourne à Abuja dans le cadre de sa première visite officielle, soulignant qu’au Niger, le Président nouvellement investi, réserve, de tradition, sa première sortie à l’extérieur, au Nigeria.

Consacrant ainsi à cette tradition, le Président de la République est venu dans la capitale fédérale du Nigeria pour « marquer la qualité de la relation qui unit les deux pays telle qu’elle est dictée par la géographie, l’histoire et la culture. ».

Le Niger et le Nigéria ont en partage 1500 kms de frontières, des relations commerciales très intenses, les mêmes intérêts économiques, a-t-il affirmé, précisant qu’ils ont vocation comme Chefs d’Etat à promouvoir ces intérêts. « De surcroît, de façon conjoncturelle, ces dernières années, nous faisons face aux grands défis d’insécurité liés à la prévalence du terrorisme dans le Bassin du Lac Tchad et cela commande que nous renforçons le partage de nos relations», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le Chef de l’Etat a remercié son « aîné le Président Muhammadu Buhari » qui lui réservé un « accueil particulièrement chaleureux. ».

Répondant à une question sur l’insécurité dans la sous-région, SEM Mohamed Bazoum a dit que « nous allons affronter ce défi, tel qu’il se présente à nous, en renforçant tous les moyens que nous pouvons mutuellement utiliser en vue d’avoir une action efficiente contre le terrorisme. ». « Nous apporterons à ce défi la réponse appropriée à la situation actuelle », a-t-il précisé.

En ce qui concerne les attentes du peuple nigérien et les relations entre le Niger et le Nigeria, SEM Mohamed Bazoum a dit que le peuple nigérien aspire au bien-être social qui est conditionné par la promotion de l’économie. « Nous devons promouvoir l’agriculture, le secteur minier, toutes les infrastructures », a-t-il poursuivi, soulignant qu’il va mettre en œuvre le programme économique annoncé dans le cadre de son programme de campagne.

Le Niger et le Nigeria ont une « relation commerciale très développée » et pour cela, les deux pays ont besoin de développer un certain nombre

d’infrastructures, a-t-il souligné. Dans ce sens, le Projet de Chemin de fer qui doit relier Maradi à Katsina est de nature à intégrer les économies des deux pays, a-t-il noté.

Le Niger sera bientôt exportateur de pétrole et, dans ce secteur, les deux pays doivent faire aboutir « un certain nombre de discussions » au mieux des intérêts des deux peuples, a indiqué le Chef de l’Etat. Le Niger et le Nigeria ont intérêt à développer le commerce qui soit mutuellement avantageux, et pour cela, la Commission Mixte Nigéro-Nigériane de Coopération doit faire des

propositions idoines, a-t-il suggéré. A cet effet, il a insisté sur la nécessité pour les deux dirigeants « de donner un coup de pouce encore plus fort » à cette commission de façon à « identifier toutes les actions de nature à faire avancer la coopération entre les deux pays. ».

A noter que le Président de la République Fédérale du Nigeria  a offert ce lundi, l’Iftar, un diner de rupture de jeûne du ramadan, au Président Mohamed Bazoum  et à la délégation qui l’accompagne.

Abdourahamane Alilou AP/PRN