A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit la Vice-présidente de la Banque mondiale chargée du développement du capital humain et le président d’honneur de la Fondation Avril

Audiences
Spread the love

Sharing is caring!

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Mohamed Bazoum, a reçu hier dans l’après-midi, la Vice-présidente de la Banque Mondiale Chargée du développement du capital humain Mme Mamta Murthi en visite de travail au Niger. Au cours de cette mission Mme Mamta Murthi a supervisé plusieurs activités dans le cadre du renforcement de la coopération entre la Banque mondiale et le Niger. A sa sortie d’audience, elle a expliqué qu’elle est venue faire, au Chef de l’Etat, le point de sa mission au Niger. La Banque mondiale, a-t-elle souligné, est un partenaire important pour le Niger, notamment à travers le soutien au pays dans plusieurs domaines, dont la santé, l’éducation et la lutte contre la pauvreté, l’amélioration de la résilience des populations. La Vice-présidente de la Banque mondiale dit avoir saisi l’occasion de son séjour au Niger pour effectuer un déplacement sur le terrain, notamment à Oualam où elle s’est rendue pour constater l’impact des projets mis en œuvre grâce à l’accompagnement de la Banque mondiale. A cet effet, Mme Mamta Murthi a salué l’impact positif de ces interventions au profit des populations, en particulier les femmes et les enfants. Elle a enfin précisé que le soutien au Niger est un bel exemple de partenariat et de coopération entre la Banque mondiale et le pays. Il faut noter que la Vice-présidente de la Banque est accompagnée, au cours de cette audience, par le ministre du Plan Dr Abdou Rabiou et des proches collaborateurs de la Vice-présidente.

Dans la matinée, le Chef de l’Etat s’est entretenu avec M. Philippe Tillous-Borde, président honoraire de la Fondation Avril. L’entretien entre les deux personnalités a porté sur la question de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. L’audience s’est déroulée en présence de l’Ambassadeur de France au Niger, SE Alexandre Garcia.

La question de la sécurité alimentaire et nutritionnelle est l’une des principales priorités des autorités du Niger. C’est dans ce cadre que plusieurs actions sont entreprises en vue de renforcer les réflexions sur la problématique liée à cette question. Une rencontre de haut niveau est prévue dans les prochains jours à Niamey sur la question, d’où la présence de M. Philippe Tillous-Borde. Au sortir de son entretien avec le Président de la République, le président honoraire de la Fondation Avril a souligné qu’il est à Niamey dans le cadre de cette rencontre de haut niveau, au cours de laquelle il animera une importante communication.

«Je suis venu à Niamey pour avoir des échanges dans le cadre du Conseil de haut niveau sur la sécurité alimentaire. J’ai un exposé sur l’initiative Food and Agriculture Resilence Mission (FARM) soutenue par l’Union Européenne. Donc avec le Président de la République j’ai eu à expliquer notre vision sur cette initiative qui consiste, en priorité, à apporter des moyens complémentaires pour faire face à la crise alimentaire qui existe au plan mondial, à cause de différentes raisons et qui prend en compte les sujets très importants du Niger qui a déjà des initiatives dans ce domaine à l’image de l’initiative 3N», a-t-il dit. M. Philippe Tillous-Borde s’est réjoui d’avoir eu cet entretien avec le Président de la République et a salué son engagement sur cette question.

La Fondation Avril a pour but de contribuer à la défense de l’environnement naturel, au travers de trois missions principales à savoir celles de contribuer à la préservation d’un environnement de qualité dans les territoires et au développement solidaire du monde rural, ainsi qu’à la revitalisation des campagnes et des petites villes ; œuvrer dans les régions du monde en développement, notamment en Afrique, à protéger la biodiversité d’une part et à anticiper d’autre part l’impact des changements climatiques sur les productions agricoles ; promouvoir des alimentations saines et durables issues de productions de qualité, respectueuses de l’environnement et accessibles à l’ensemble des populations.

Ali Maman(onep)