Situation des inondations au Niger, à la date du 23 août 2022 : 53 morts, 74 blessés, 9.496 maisons effondrées, et 87.764 personnes sinistrées

Société

Le triste décompte des dégâts occasionnés par les inondations se poursuit au niveau des services de la Direction Générale de la Protection Civile. A la date du 23 août 2022, le bilan établi fait ressortir 53 cas de décès dont 33 par effondrement de maisons et 20 par noyade, 74 blessés, 9.496 maisons effondrées, 10.310 ménages touchés pour 87.764 personnes sinistrées.

Par rapport à la dernière situation qui remonte au 21 août 2022, l’on note une évolution notable au niveau des régions de Maradi avec 3 cas de décès supplémentaires, de Zinder et de Tahoua avec 2 décès de plus pour chacune. Ainsi, au total la région de Maradi déplore le plus grand nombre de victimes avec 17 cas de perte en vie humaine, suivie de celle de Zinder avec 16 cas et de Tahoua avec 9 cas.

Concernant les dommages occasionnés au niveau du bétail et des vivres, ils se chiffrent à 629 têtes de bétail emportées, 144 greniers endommagés et 13,875 tonnes de vivres perdues dans les inondations.

Pour ce qui est des dégâts matériels, la région de Zinder est la plus impactée avec 5.002 maisons effondrées, 4.698 ménages touchés pour 39.106 personnes sinistrées, 491 têtes de bétail emportées et 157 murs effondrés. La région de Diffa vient en seconde position avec 2.149 maisons effondrées, 2.050 ménages touchés pour 155.470 personnes sinistrées. La région de Maradi, elle, compte 1.123 maisons effondrées, 1.141 ménages sinistrés pour un total de 10.802 personnes sinistrées.

Pour la répartition dans l’espace, ces inondations ont touché au total 33 départements (ou villes), 73 communes et 412 villages ou quartiers. Elles ont concerné les régions de Maradi (avec 8 départements, 20 communes et 86 villages touchés); de Zinder (7 départements, 25 communes et 194 villages) ; Tahoua (5 départements, 9 communes et 29 villages ou quartiers); Diffa (4 départements, 4 communes et 52 villages) ; Dosso, avec 4 départements, 8 communes et 33 villages ; et Tillabéri, avec 3 départements , 4 communes et 12 villages ou quartiers impactés.

Quant à la région de Niamey, elle a connu ses premières inondations ayant touché deux arrondissements communaux, avec 4 villages ou quartiers impactés.  Il en est de même pour la région d’Agadez qui a enregistré l’inondation dans une commune faisant 54 ménages touchés et 368 personnes sinistrées.

Assane Soumana(onep)