Zinder/Caravane de sensibilisation : Le Médiateur de la République rencontre différents acteurs de la région pour des élections apaisées

Société
Spread the love

Sharing is caring!

Le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maïga a eu, dimanche après-midi à Zinder, une séance de travail avec les représentants de différentes couches socioprofessionnelles dans le cadre de la caravane  de sensibilisation pour des élections apaisées le 21 février  2021. Cette rencontre a regroupé autour de Me Ali Sirfi Maïga, les chefs traditionnels et de quartier, les représentants des partis politiques, les organisations de la société civile et les organisations des jeunes et des femmes.

Cette mission de sensibilisation qu’entreprend le Médiateur de la République dans les régions de Zinder, de Maradi, de Tahoua, de Dosso, de Tillabéry et de Niamey avec l’appui financier du PNUD et de World Vision vise à donner plus de souffle de vie à la paix, la quiétude sociale et à la coexistence pacifique particulièrement dans le contexte du processus électoral en cours au Niger. Cette campagne inclusive et interactive de sensibilisation est placée sous le thème «Médiation institutionnelle et cohésion, quel rôle pour le Médiateur de la République?»

Pour le Médiateur de la République, cette mission a pour objectifs essentiels d’instaurer le dialogue intercommunautaire en vue d’assister aux élections apaisées au Niger, d’identifier des pistes de promotion de la paix, de la quiétude sociale et de symbiose, de préparer les esprits à accepter pour vrai les résultats sortis des urnes et de promouvoir des comportements exemplaires de tous les citoyens, avant, pendant et après les opérations de vote et appeler à la tolérance, au pardon et à la coexistence pacifique.

La situation actuelle du Niger, a dit Me Ali Sirfi Maîga, se caractérise par trois grandes épreuves qui ont pour noms l’insécurité du fait des attaques terroristes à l’Est et à l’Ouest, les conflits communautaires qui sont signalés un peu partout et les conflits politiques qui sont emblématiques des périodes électorales.

C’est pourquoi, a-t-il fait remarquer, il est nécessaire de prévenir, à la veille de ce scrutin du 21 février, tous les malentendus qui pourraient venir déstabiliser la légendaire harmonie sociale qui caractérise le Niger. Me Ali Sirfi Maîga a exhorté les participants à la rencontre à s’investir pour participer à la consolidation de l’unité nationale et de la cohésion sociale, par un comportement exemplaire et ce, jusqu’à la fin du processus.

A l’endroit de la jeunesse, le Médiateur de la République lui a demandé d’éviter de se comporter ‘’non pas en soldats des hommes politiques, mais de rester des soldats de la nation et promouvoir la paix’’. Me Ali Sirfi Maîga a abordé la question de la Covid 19 où il a recommandé à la population de respecter scrupuleusement les mesures barrières édictées dans le cadre de la lutte contre cette pandémie.

Lors du débat qui s’est instauré à l’issue de cette rencontre, les différents représentants des couches socioprofessionnelles ont pris l’engagement de sensibiliser les uns et les autreschacun en ce qui le concerne pour faire prévaloir les grandes valeurs de paix, de sentiment national et patriotique à l’occasion du 2ème tour de l’élection présidentielle du 21 février 2021.

Sido Yacouba ANP-ONEP/Zinder