Agence de régulation des marchés publics (ARMP) : Formation des opérateurs économiques dans l’acquisition des outils nécessaires à l’exécution des marchés publics

Société
Spread the love

Sharing is caring!

 

La Directrice de cabinet adjointe en second du Premier ministre, Mme Hadari Zeinabou Garba, a présidé, hier matin à Niamey, la cérémonie de lancement du cycle de formation au profit des opérateurs économiques de l’ensemble du pays sur le thème «l’appréciation du service fait dans les marchés publics». Cette session de formation vise à outiller les opérateurs économiques afin d’acquérir des outils nécessaires à l’exécution des marchés publics dans l’intérêt bien compris du système de gestion de la commande publique.

 

Organisé par l’Agence de régulation des marchés publics (ARMP), cet atelier de 3 jours regroupe les représentants de différentes organisations professionnelles faîtière à savoir, la Fédération des organisations patronales, le Conseil national du Patronat du Niger, les organisations professionnelles des industries, l’Association des jeunes entrepreneurs, permettra aux participants d’échanger de façon approfondie sur la notion du «service fait»,  a indiqué Mme Hadari Zeinabou Garba a l’ouverture des travaux. Les opérateurs économiques sont des acteurs clés dans l’effectivité des services rendus aux populations. Ils sont soit fournisseurs, entrepreneurs ou prestataires de service, ce qui fait d’eux des candidats aux marchés publics.

C’est pourquoi, a soutenu Mme Hadari Zeinabou Garba, il est judicieux de leur fournir un certain nombre d’outils qui leur permettront d’exécuter les marchés ou les prestations dans les conditions optimales dans l’intérêt de leurs entreprises mais aussi des autorités contractantes pour une commande publique efficace et performante. La Directrice de cabinet adjointe en second du Premier ministre a aussi encouragé l’Agence de Régulation des Marchés Publics à poursuivre ses efforts en vue de promouvoir la bonne gouvernance dans la commande publique, dans une dynamique qui intègre l’ensemble des acteurs de la commande publique.

Pour sa part, le président du Conseil national de régulation des marchés publics, M. Oumarou Moussa a fait savoir que, les opérateurs économiques jouent un rôle central dans le processus des marchés publics, car, a-t-il précisé, c’est à travers eux que l’État et ses démembrements réalisent les projets d’investissement et la délivrance des différents services publics aux populations. «La connaissance du fonctionnement du système des marchés publics et ses exigences donc est vitale pour un opérateur économique en ce sens qu’elle lui permet de travailler conformément à la règlementation en vigueur», a-t-il estimé. Enfin, le président du Conseil national  de régulation, M. Oumarou Moussa estime que, cette démarche portée par l’ARMP contribuera pleinement à la promotion d’une commande publique efficace, efficiente et performante dans l’intérêt de notre pays.

 Issoufou A. Oumar(onep)